Royaume-Uni : l'isolement des cas contact paralyse le pays

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Royaume-Uni : l'isolement des cas contact paralyse le pays
France 2
Article rédigé par
A.-C. Hinet, L. Soudre - France 2
France Télévisions

Au Royaume-Uni, 50 000 personnes sont contaminées chaque jour. Les cas contact sont contraints de s'isoler. Ils sont de plus en plus nombreux et cela pèse lourd sur l'économie du pays. 

Dans tout le Royaume-Uni, des rayons de supermarché sont vides. Les magasins ne sont plus approvisionnés et parfois sont obligés de fermer. C'est le résultat de ce que les Britanniques appellent le "pingdemic", le manque de main-d'œuvre lié à l'isolement des cas contact. Rien qu'en une semaine, 600 000 Britanniques ont été alertés par l'application de traçage NHS. Ils sont priés de s'isoler pendant dix jours, donc de ne plus aller travailler, menaçant l'économie entière. 

Boris Johnson cas contact

La pénurie d'employés se fait ressentir dans tous les secteurs : manufactures, distribution, transports, approvisionnement alimentaire et même livraisons d'essence. Face au risque de paralysie et sous la pression, Boris Johnson, lui-même à l'isolement, a été obligé de s'excuser pour ces dysfonctionnements. Le gouvernement doit donner une liste des professions exemptées d'isolement pour espérer réduire les conséquences sur l'économie du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Variant Delta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.