Covid-19 : la recherche des origines du virus "est au point mort", déplorent les experts de l'OMS

"La quête des origines du virus Sars-CoV-2 est à un tournant critique" et "la fenêtre de tir pour mener cette enquête cruciale se referme rapidement", expliquent les experts et auteurs en mars d'un rapport sur le sujet pour l'OMS.

Un technicien de laboratoire travaille sur des échantillons à tester pour le Covid-19, le 13 août 2021 dans la province de Jiangsu (Chine).
Un technicien de laboratoire travaille sur des échantillons à tester pour le Covid-19, le 13 août 2021 dans la province de Jiangsu (Chine). (AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le mystère reste entier. La recherche des origines du Covid-19 "est au point mort", avertissent les experts auteurs en mars d'un rapport sur le sujet pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "La quête des origines du virus Sars-CoV-2 est à un tournant critique" et "la fenêtre de tir pour mener cette enquête cruciale se referme rapidement", font-ils valoir dans un texte à paraître jeudi 26 août dans la revue scientifique Nature. Les experts, qui estiment qu'il est urgent de reprendre les recherches, faisaient partie d'une équipe scientifique dont le rapport initial avait été publié le 29 mars, après une enquête menée en janvier à Wuhan (Chine), point de départ connu de la pandémie. Ce direct est terminé.

"Le 'quoi qu'il en coûte', c'est fini", assure Bruno Le Maire. Clap de fin pour les aides économiques. Le ministre de l'Economie a affirmé mercredi à la Rencontre des entrepreneurs du Medef que le gouvernement allait cesser de soutenir l'ensemble des secteurs économiques. "Nous sommes passés au sur-mesure, nous continuerons à soutenir ceux qui en ont besoin", a-t-il tout de même tenu à rassurer.

Rentrée reportée aux Antilles et en Guyane. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé mercredi 25 août le report de la rentrée scolaire en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et dans les zones classées rouges en Guyane. Ces départements d'outre-mer sont touchés depuis plusieurs semaines par une nouvelle vague de l'épidémie de Covid-19. Par ailleurs, l'état d'urgence sanitaire est prolongé aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française jusqu'au 15 novembre. 

La requête des pompiers devant la justice européenne rejetée. La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rejeté mardi une requête de 672 pompiers professionnels et volontaires contre l'obligation vaccinale contre le Covid-19 qui leur est imposée par la loi du 5 août 2021. "La cour a estimé que ces demandes étaient hors du champ d'application de l'article 39 de son règlement" qui permet de la saisir selon une procédure d'urgence lorsque les requérants sont exposés à "un risque réel de dommages irréparables".

 Des mesures prolongées en Martinique. Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet en Martinique ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, jusqu'au 19 septembre inclus, pour lutter contre la propagation du virus, selon un communiqué de la préfecture de l'île. Le préfet explique que "la situation sanitaire actuelle ne permet pas la levée des mesures en cours".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h49 : En cette fin du mois d'août, la capitale est vidée de touristes. La clientèle américaine et du Moyen-Orient a manqué aux grands hôtels et aux restaurateurs. Cette absence a un impact sur les hôtels haut-de-gamme mais aussi sur les restaurants.

22h40 : "Je préfère qu'on perde une ou deux semaines, plutôt que les élèves perdent la vie, que des parents perdent la vie", assume le président du Conseil régional de Guadeloupe alors que la rentrée scolaire a été reportée aux Antilles.

Ary Chalus, le président du Conseil régional de la Guadeloupe. (HELENE VALENZUELA / AFP)(HELENE VALENZUELA / AFP)

22h12 : Dès lundi, le pass sanitaire sera obligatoire pour les salariés des lieux accueillant du public. Mais dans certaines entreprises, le contexte en interne est délicat face à des employés très partagés sur la vaccination. Le reportage du 20 Heures :

21h20 : Aux Antilles, la rentrée scolaire est reportée, face à la gravité de la situation sanitaire. En Guadeloupe, le taux d'incidence est presque dix fois plus élevé que la moyenne nationale. Le 20 Heures fait le point sur la situation.

21h12 : Faisons un point sur l'actualité de cette soirée :

Bruno Le Maire a affirmé que le gouvernement allait cesser de soutenir l'ensemble des secteurs économiques touchés par la crise sanitaire. "Nous sommes passés au sur-mesure, nous continuerons à soutenir ceux qui en ont besoin", a assuré le ministre de l'Economie.

Une information judiciaire a été ouverte pour homicide volontaire après la découverte de trois corps de nouveaux-nés dans l'annexe d'une maison à Mézeray (Sarthe), a annoncé le parquet du Mans.


• Les talibans se sont engagés à laisser partir les Américains et les Afghans à risques après le 31 août, vient de faire savoir le secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken. On vous en dit plus dans quelques instants dans ce direct.


• L'angoisse monte chez les milliers d'Afghans prêts à tout pour fuir leur pays aux mains des talibans, après la confirmation par le président américain Joe Biden de la fin des évacuations la semaine prochaine.

20h25 : Le directeur de l'AP-HP, Martin Hirsch, a annoncé sur BFMTV que les personnels non-vaccinés seront "suspendus à partir du 15 septembre s'ils n'ont pas satisfait leur obligation".

20h19 : Voici les chiffres du jour, communiqués par Santé Publique France :

• On dénombre 11 171 personnes hospitalisées, dont 2 239 en réanimation (2 054 il y a une semaine).

• Ces dernières 24 heures, 182 malades sont entrés en réanimation (299 il y a une semaine)

On compte également883 nouvelles hospitalisations (1 036 il y a une semaine)

93 personnes sont mortes en 24 heures à l'hôpital, contre 112 il y a une semaine

19h46 : "Donner une troisième dose permet de remonter l'immunité face au variant Delta d'à peu près 86%, comparé à l'immunité des gens qui n'ont eu que deux doses", assure un immunologue de l'université Bar-Ilan de Tel-Aviv, dans un entretien accordé à franceinfo.

18h55 : Bonsoir @3e dose avec quoi, comme l'explique ce sujet du 20 Heures, les doses de rappel seront administrées avec les vaccins à ARN messager, Pfizer ou Moderna, même pour les personnes, comme vous, qui ont été vaccinées avec AstraZeneca.

18h46 : Bonjour Juliette,Concernant la 3è dose, si on est concerné, on doit la faire avec le même vaccin que précédemment ? Personnellement, j'ai eu Astrazeneca et j'ai plus de 60 ans. Merci pr votre aide.

18h17 : La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) rejette une requête de 672 pompiers professionnels et volontaires contre l'obligation vaccinale contre le Covid-19 en France. Notre article vous en dit plus.

18h00 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Les talibans ont accepté que des Afghans puissent quitter leur pays après le retrait définitif des troupes américaines le 31 août, affirme auprès de l'AFP un diplomate allemand qui négocie avec les talibans à l'issue d'une rencontre au Qatar. L'information n'a pas encore été confirmée du côté des talibans.

• La rentrée scolaire est reportée au 13 septembre aux Antilles et dans les zones rouges en Guyane, a annoncé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres Sont concernés la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. Suivez notre direct.

Le nombre de demandeurs d'emploi dans la catégorie A (sans aucune activité) a diminué de 1,6% par rapport à juin, selon les chiffres du ministère du Travail communiqués aujourd'hui. Sur un an, la baisse est de 11,1%.

Au terme de la première journée d'épreuves, la première médaille tricolore est à mettre au crédit de Marie Patouillet, qui a décroché le bronze sur la poursuite (catégorie C5). La deuxième est revenue au jeune Ugo Didier, 19 ans, qui a remporté l'argent sur le 400 mètres en catégorie S9. Déception en revanche pour son grand ami Alex Portal, qui a terminé au pied du podium sur le 100 m papillon S13, à un centième du bronze.

17h53 : Après plusieurs mois à distance, derrière l'écran de leur ordinateur, 2,8 millions d'étudiants s'apprêtent à retrouver les bancs des amphithéâtres à partir du 13 septembre. Dans un entretien au Parisien (article payant), la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a précisé les contours du protocole sanitaire. Jauges, pass, vaccination... Voici ce qui est prévu.

17h15 : 200 patients vaccinés le matin du 27 juillet au centre de vaccination de La Flèche (Sarthe) ont dû être rappelés ces dernières semaines. Ce matin-là, sept doses de vaccin sur-diluées et donc potentiellement inefficaces avaient en effet été administrées par erreur, rapporte France bleu.

16h50 : Les capteurs installés dans les classes surveillent la concentration de CO2. Ils ont été recommandés par le ministère de l'Education pour inciter les professeurs à aérer plus souvent et donc éviter le plus possible les contaminations au Covid-19. Ce boitier coûte 100 euros. France 2 vous en dit plus ici :

16h50 : Assainissement des locaux, Pourquoi s’attaquer au CO2?

16h40 : Capteurs de CO2, purificateurs d'air… Le ministère de l'Education nationale fait la promotion des équipements pour contrôler et améliorer la qualité de l'air dans les salles de classe. Dans les faits, ces objets représentent cependant un coût considérable pour de nombreuses mairies. Explications, avec Rachel Rodrigues.

16h11 : "Je le dis, le quoi qu'il en coûte, c'est fini."

"L'économie française redémarre, nous avons des perspectives de croissance à 6%", a assuré le ministre de l'Economie, lors des Rencontres des entrepreneurs de France.

15h23 : Bonjour Je viens de réécouter le compte-rendu du Conseil des ministres, sur le compte Twitter du gouvernement, et Gabriel Attal n'aborde pas ce sujet. Jean-Michel Blanquer l'a évoqué en présentant le protocole sanitaire de la rentrée. Le pass sanitaire ne sera pas exigé dans les lieux où les élèves ne seront pas mélangés au public, comme dans les piscines ou les bibliothèques. Il le sera en revanche à partir du 30 septembre pour les enfants de 12 ans et plus dans les lieux qui le requièrent, comme les musées. Les parents accompagnateurs seront "soumis aux mêmes règles". La question des contrôles n'a pas été précisée.

15h19 : Bonjour Est il vrai que M Attal à dit que les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires, musées théâtre piscine ...devraient avoir le pass sanitaire? Qui contrôlerait dans ce cas? La directrice?Merci et bonne journée

15h06 : Dominique Simmonot regrette que le ministre de la Justice n'ait pas pris "la décision de faire vacciner le personnel pénitentiaire et les détenus". Quelque "30% des détenus sont vaccinés et ont reçu au moins une dose. Depuis le début, on prône de mettre le paquet sur la vaccination, maintenant on en est à s'inquiéter, à être très vigilants."

14h58 : "Cinq détenus et surveillants [sont morts] en tout, au prix de restrictions énormes", déclare sur franceinfo Dominique Simonnot, Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté. Un foyer de contamination a été détecté dans une prison à Saran, près d'Orléans, où 14 détenus ont été positifs sur 152 testés.

14h29 : "Logiquement notre hôpital ne désemplit pas encore, au contraire la quatrième vague continue à y monter, le nombre de personnes hospitalisées est passé au-dessus de 11 000, en hausse de 8% sur une semaine. Quant au nombre de personnes en soins critiques, il a augmenté de 16% en sept jours", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

14h28 : Le porte-parole du gouvernement a aussi fait un point sur la situation dans l'Hexagone : "La situation semble se stabiliser depuis quelques jours, l'épidémie connaît une légère décrue, le taux d'incidence diminue d'environ 10% sur une semaine, mais le nombre de cas moyens détectés chaque jour reste à 21 500, ce qui est toujours beaucoup trop élevé", a détaillé Gabriel Attal lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

14h27 : Le gouvernement a donc décidé mercredi de repousser la rentrée scolaire au 13 septembre en Guadeloupe, en Martinique, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, ainsi que dans la partie de la Guyane en zone rouge en raison de la situation sanitaire "grave" à cause du Covid-19, a annoncé son porte-parole. L'état d'urgence sanitaire sera en outre prolongé "jusqu'au 15 novembre aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française".

14h11 : @Nath Prolongé une première fois, le confinement, qui devait cesser hier, a été encore maintenu jusqu'à vendredi sur l'ensemble de l'archipel et jusqu'au soir du 31 août à Auckland. La Nouvelle-Zélande a reconnu que sa stratégie "zéro Covid" était menacée par la propagation du variant Delta. L'épidémie de Covid-19 n'y a fait, pour l'instant, que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants.

14h10 : Bonjour, où en est la situation en Nouvelle Zélande s'il vous plaît ?

14h11 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• La rentrée scolaire est reportée au 13 septembre aux Antilles et dans les zones rouges en Guyane, a annoncé Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres Sont concernés la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. "Dans les Antilles et en Polynésie française, la sous-vaccination fait des ravages", a-t-il affirmé.

"Nous ne pourrons pas rester une fois que les forces armées américaines auront quitté le sol afghan, mais d'ici là nous ferons le maximum pour évacuer", a déclaré sur franceinfo Hervé Grandjean, le porte-parole des armées. Suivez notre direct sur la situation.

Le nombre de demandeurs d'emploi dans la catégorie A (sans aucune activité) a diminué de 1,6% par rapport à juin, selon les chiffres du ministère du Travail communiqués aujourd'hui. Sur un an, la baisse est de 11,1%.

• La France a remporté ses deux premières médaillesà Tokyo avec le bronze de Marie Patouillet en cyclisme et l'argent en natation pour Ugo Didier. Suivez en direct les épreuves.

13h55 : Malgré une rentrée scolaire qui se fait de nouveau "sous le signe du Covid-19", y compris dans l'Hexagone, Gabriel Attal liste des "motifs d'optimisme" : "La reprise économique bat son plein, le taux de chomage a retrouvé son niveau d'avant crise et la croissance atteindra 6% en 2021."

13h53 : Sont concernés la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélémy et les zones rouges de la Guyane. La rentrée scolaire avait déjà été repoussée au Polynésie française, également touchée par une vague épidémique. "Dans les Antilles et en Polynésie française, la sous-vaccination fait des ravages", affirme Gabriel Attal.

13h54 : La rentrée scolaire est reportée au 13 septembre aux Antilles et dans les zones rouges en Guyane, annonce Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres.


13h01 : Voici un peu de lecture pour la pause déjeuner :

• Variant Delta oblige, l'enseignement pourrait parfois, durant les prochains mois, se faire tant en présentiel qu'à distance en France. A l'étranger, des pays ont fait face à un problème similaire, certains parvenant à s'adapter, d'autres tâtonnant davantage tout en expérimentant des solutions. Rachel Rodrigues passe en revue ces expériences.

• La Haute Autorité de santé préconise une dose de rappel pour les personnes les plus fragiles. Tranche d'âge, vaccins utilisés, ou encore calendrier : franceinfo vous résume les modalités de cette nouvelle injection.

• Calcul simple : 206 pays aux JO - 162 pays aux JP = 44 pays qui ont piscine ou poney pendant la quinzaine des Paralympiques. Les raisons sont plus complexes qu'un simple manque de moyens ou d'athlètes. Pierre Godon vous les explique.

12h04 : Voici le point sur l'actualité à la mi-journée.

• La France a remporté ses deux premières médaillesà Tokyo avec le bronze de Marie Patouillet en para-cyclisme et l'argent en para-natation pour Ugo Didier. Suivez en direct les épreuves.

En attendant l'officialisation de la candidature d'Anne Hidalgo pour 2022 qui pourrait arriver dans les prochains jours selon le sénateur socialiste Patrick Kanner, Stéphane Le Foll se dit candidat à un "débat présidentiel" au sein du PS.


• Pour Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique, une "troisième dose" sera nécessaire "pour une grande partie de la population vaccinée".

• La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rejeté une requête de 672 pompiers professionnels et volontaires contre l'obligation vaccinale contre le Covid-19 qui leur est imposée par la loi du 5 août 2021. Suivez notre direct.

12h06 : Un "vaccibus" a été mis en place pour une vaccination de proximité, rapporte Martinique La 1ère. Cet équipement financé par l'Agencé régionale de santé et la ville de Fort-de-France a été créé depuis plusieurs années et peut vacciner jusqu'à 90 personnes en une journée.

11h48 : La reprise des cours en 100 % présentiel, "c'est un grand ouf" après une année "relativement compliquée", a réagi sur franceinfo soulagé François Germinet, président de Cergy Paris Université, membre de la Conférence des présidents d’université. Il se montre "confiant" pour cette rentrée, sachant que "80% des jeunes de 18-29 ans ont eu la première dose" de vaccin contre le Covid-19.

11h16 : La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rejeté une requête de 672 pompiers professionnels et volontaires contre l'obligation vaccinale contre le Covid-19 en France. Les pompiers avaient invoqué les dispositions de la Convention européenne des droits de l'homme relatives au "droit à la vie" et au "droit au respect de la vie privée et familiale".

Ils demandaient à la Cour de "suspendre l'obligation vaccinale" prévue par la loi du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire et de suspendre également "les dispositions prévoyant l'interdiction d'exercer leur activité" pour ceux d'entre eux qui n'auraient "pas satisfait à l'obligation vaccinale" ainsi que "l'interruption du versement de leur rémunération".

10h55 : En Martinique, un comité citoyen lutte contre la désinformation et "pour faire passer la connaissance" sur le vaccin. Le sociologue André Lucrèce est à la tête de ce groupe qui s'est donné pour objectif de répondre aux questions des Martiniquais sur le Covid-19.

10h50 : Dans une semaine, le pass sanitaire va s'appliquer à tous les salariés qui travaillent dans un lieu recevant du public. Le Medef souhaitait un report de cette mesure mais il n'a pas été entendu. Sur franceinfo, son président Geoffroy Roux de Bézieux demande donc "de la souplesse dans les contrôles" et assure qu'"il y aura très peu de patrons qui vont virer ou mettre à pied un collaborateur".

10h01 : Sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Tenon à Paris, a assuré qu' l'hôpital, on est à 89-90% de non-vaccinés". Actuellement, "c'est une épidémie de non-vaccinés, la pression vient des non-vaccinés", a-t-il ajouté.

09h54 : "Je pense qu'on ira à une troisième dose pour une grande partie de la population vaccinée."

Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, était l'invité de "Télématin" sur France 2. Selon lui, une troisième dose, qui va être injectée aux personnes fragiles et de plus de 65 ans, comme l'a préconisé la Haute Autorité de santé (HAS), sera nécessaire pour la plupart des vaccinés.

09h53 : Le rapport demandé par le président américain Joe Biden à ses services de renseignement sur l'origine du Covid-19 ne permet pas de trancher cette question sensible, source de frictions entre Washington et Pékin, avancent le Washington Post et le Wall Street Journal (articles en anglais).

09h06 : Il est l'heure du point sur l'actualité.

• Première médaille pour la France à Tokyo avec le bronze de Marie Patouillet en para-cyclisme. Suivez en direct les épreuves.

C'est la rentrée pour l'exécutif et Emmanuel Macron. Après un été assez chaud, l'agenda politique de la rentrée s'annonce déjà bien chargé.


• Le Maroc regrette la décision "complétement injustifiée" de l'Algérie de rompre les relations diplomatiques.

• Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet en Martinique ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, jusqu'au 19 septembre inclus, annonce la préfecture de l'île dans un communiqué.

08h05 : L'ex-gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, qui a démissionné après avoir été accusé de harcèlement sexuel, s'est vu retirer son Emmy qui avait récompensé ses briefings télévisés pendant les premiers mois de la pandémie de Covid-19. Ses points de presse, jugés rationnels et rassurants, s'éloignaient de ceux, plus chaotiques, de Donald Trump et avaient été salués par l'Académie de la Télévision.

06h45 : Le Parisien consacre sa première page à l'arrivée des médicaments contre le Covid-19 qui pourraient être autorisés dans "quelques semaines". "Ils seraient efficaces pour les malades à haut risque et devraient réduire le nombre d'hospitalisations", avance le quotidien.


07h16 : Le premier lobby américain des armes à feu, la National Rifle Association (NRA), annule son grand congrès annuel en raison des inquiétudes liées à la propagation du Covid-19. Cette annonce est la conséquence du retrait de plusieurs fabricants d'armes, préoccupés par la perspective d'une réunion susceptible d'attirer plusieurs dizaines de milliers de personnes dans un même lieu clos à Houston.

07h20 : On ouvre avec le traditionnel point sur l'actualité.

• Joe Biden a confirmé la date butoir du 31 août pour terminer la "mission" de l'armée américaine en Afghanistan, évoquant la menace "croissante" d'une attaque du groupe Etat islamique (EI) contre les soldats et les civils massés à l'aéroport de Kaboul pour être évacués.


• Un monument s'est éteint. Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, est mort hier à Londres à l'âge de 80 ans, a annoncé son agent, déplorant la disparition de "l'un des plus grands batteurs de sa génération".

• Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet en Martinique ont été prolongés de trois semaines supplémentaires, jusqu'au 19 septembre inclus, annonce la préfecture de l'île dans un communiqué.

C'est la rentrée pour l'exécutif et Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat réunit successivement un donseil restreint de défense et de sécurité nationale, dans le contexte de la chute de Kaboul aux mains des talibans, puis le désormais habituel conseil de défense contre le Covid-19 et enfin le Conseil des ministres.