Covid-19 : le variant Delta fait des ravages aux États-Unis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
covid usa
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. de la Mornais, T. Donzel, L. Setyon - franceinfo
France Télévisions

L'Union européenne a décidé de n'autoriser à venir que les Américains vaccinés contre le Covid-19, car les États-Unis ne sont plus un pays sûr. Le variant Delta a fait s'envoler les contaminations, surtout dans les Etats conservateurs.

Les autorités américaines craignent de dépasser les pics précédents de contaminations, à cause du variant Delta qui ne fait qu'accroître le nombre de personnes contaminées par le Covid-19. Dans les hôpitaux, les services d'urgence sont sous tension et les morgues manquent de place. Le nombre de morts a doublé ces deux dernières semaines, avec plus de 1 300 personnes qui ont succombé au variant Delta mardi 31 août. "On voit des patients de plus en plus jeunes, ils ont 30,40, 50 ans. Ils souffrent, ils réclament de plus en plus d'oxygène, et finalement, ils meurent", raconte le Dr Ahmed Elhaddad, directeur des urgences dans un hôpital de Floride.

"Mr Antivax" est mort en Floride

74% des adultes américains ont reçu au moins une dose, mais la vaccination plafonne, notamment dans les États conservateurs et du sud du pays. En Floride, les contaminations explosent, malgré un tragique symbole. Récemment, un célèbre animateur de radio rebaptisé "Mr Antivax" est mort du Covid-19. Pour inciter à la vaccination, les entreprises décident de serrer la vis. "Les entreprises ne veulent pas avoir à refermer leur business une nouvelle fois. Et si ça doit passer par la vaccination obligatoire, elles le feront", observe Dorit Rubinstein Reiss, professeure spécialisée en droit du travail et de la santé. C'est le cas dans de nombreuses banques ou de Disney. Fox News licencie les récalcitrants. Les contaminations augmentent aussi chez les enfants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.