Variant anglais du Covid-19 : le gouvernement durcit les contrôles aux frontières

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Variant anglais du Covid-19 : le gouvernement durcit les contrôles aux frontières
France 3
Article rédigé par
C. Gillard, N. Perez, B. Thomas, C. Cuello, J.-C. Lambard - France 3
France Télévisions

Face à l’inquiétude causée par le variant britannique du Covid-19, et par incidence sud-africain, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures de contrôles aux frontières, jeudi 14 janvier.

La crainte concernant la propagation du variant anglais du Covid-19 sur le territoire français est toujours très présente. Plus contagieux, ce variant pose toujours question. Dans son allocution, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures de contrôles aux frontières. À compter du lundi 18 janvier, tous les ressortissants venant de pays en dehors de l’Union européenne devront présenter un test PCR négatif effectué avant le départ, et respecter une période d’isolement de sept jours.

Un deuxième test PCR obligatoire après une semaine d’isolement

Les personnes venant de pays hors Union européenne devront certifier sur l'honneur respecter cette quarantaine, et à la fin de celle-ci, un nouveau test PCR devra être effectué. "Ce qui est surtout efficace, c’est que les personnes se refassent tester une semaine après, pour être sûr qu’on ne soit pas passé à côté d’une possible infection", estime l’épidémiologiste Pascal Crespey. Le variant sud-africain inquiète également, de fait, la vigilance est renforcée à Mayotte et à La Réunion. Ceux qui souhaitent se rendre en Métropole depuis ces zones devront également présenter un test PCR négatif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.