Vaccination : point sur la nouvelle stratégie

Le gouvernement prévoit d'accélérer le rythme des vaccinations à partir du lundi 4 janvier. France Télévisions fait le point sur cette nouvelle stratégie. 

France 2

Le gouvernement a annoncé une accélération de la vaccination. Dès lundi 4 janvier, les soignants de plus de 50 ans qui le souhaitent recevront une première injection. Certains médecins préconisent d'aller au-delà : "Il y a des volontaires, beaucoup de gens en France veulent se faire vacciner, faisons-les passer en premier", rapporte le professeur Philippe Juvin.

Les stocks sont-ils suffisants pour accélérer la vaccination ? À ce jour, la France a reçu 560 000 doses du vaccin. Au total, les autorités sanitaires devraient avoir reçu huit millions de doses au premier semestre, à raison de deux injections par personne, le pays peut vacciner quatre millions de personnes au premier semestre. 

Des centres de vaccination dans les villes

Passer à la dose unique, comme prévoient les Anglais, pour vacciner plus largement serait prématuré, selon le professeur Jean-Daniel Lelièvre : "On ne sait pas quelle est la durée de protection d'une dose unique et si elle suffit pour vous protéger deux ou trois mois". Comment élargir la campagne ? Olivier Véran a annoncé l'ouverture de centres de vaccination dans les villes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soignant prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech dans un Ehpad de Bobigny (Seine-Saint-Denis), mercredi 30 décembre 2020. 
Un soignant prépare une dose du vaccin Pfizer/BioNTech dans un Ehpad de Bobigny (Seine-Saint-Denis), mercredi 30 décembre 2020.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)