Vrai ou fake : comment les trolls polluent-ils les publications liées à la vaccination anti Covid-19 ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vrai ou fake : comment les trolls polluent-ils les publications liées à la vaccination anti Covid-19 ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Ils sont nombreux et coordonnés : de nombreux utilisateurs, qui se regroupent sur Télégram, polluent en masse des sondages liés au Covid-19. Leur but premier : décrédibiliser la vaccination. 

C'est une armée virtuelle. Depuis quelques mois, des milliers de trolls se coordonnent sur Télégram pour influencer les sondages en ligne. Ces trolls 2.0 ont une cible privilégiée : les mesures de lutte contre la pandémie. Vaccinations, pass sanitaire ou encore traces de passages dans les restaurants. Dès que l'un de ces thèmes est évoqué sur internet, ils s'y attaquent. Leur méthode est de mener des raids sur des votes en ligne pour faire basculer les résultats. Exemple simple : "êtes-vous favorable à la vaccination des 12-17 ans dès cet été", demande le Figaro. Une publication vue 19 000 fois sur Telegram incite à faire monter le "non". Quelques jours plus tard, ce sondage totalise plus de 180 000 votants, et ils ont répondu par la négative d'une courte majorité. Les trolls se félicitent d'avoir fait pencher la balance.

Les sondages en lignes ne sont pas à prendre au sérieux

Néanmoins, ces sondages en ligne ne sont pas pris au sérieux par les professionnels. "Aujourd'hui, les antivaccins, les gens qui ne veulent pas du tout se faire vacciner, ils sont 12 %. Et non pas 40 % ou 50 % comme on peut le lire sur ces sondages spontanés. Il est fort probable que ces gens ne fassent pas la différence entre ce type de sondage et les sondages représentatifs que des instituts certifiés peuvent réaliser", indique Luc Balleroy, directeur général de l'institut de sondage OpinionWay. Mais les trolls n'officient pas seulement sur les sondages. Ils multiplient aussi les commentaires négatifs sur des publications évoquant la vaccination. Killian M'Bappé, Matt Pokora, et même le site de France Info en ont récemment fait les frais. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.