Vidéo Des "vaccins coupe-files" à l'Hôpital américain de Neuilly : Olivier Véran n'acceptera pas les "passe-droits"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Des membres du conseil d'administration de l'Hôpital américain de Neuilly ont bénéficié de "vaccins coupe-files", a appris franceinfo de sources concordantes.

"Je n'accepterais qu'il y ait des passe-droits", a déclaré Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, mardi 9 février sur franceinfo, alors que des membres du conseil d'administration de l'Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), ont bénéficié de "vaccins coupe-files" selon les informations de franceinfo.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

"En sortant de votre radio, je vais contacter la direction de cet hôpital pour savoir si les faits sont confirmés ou non. S'ils étaient confirmés je le déplore", déclare le ministre de la Santé. L'American Hospital of Paris, une instution franco-américaine privée, a procédé durant le mois de janvier à la vaccination contre le coronavirus d'une vingtaine des membres du "Board of Governors", mais aussi de certains de ses donateurs, selon les informations de franceinfo. "Nous protégeons les plus fragiles par ordre de priorité quel que soit l'endroit où on se trouve sur le territoire national et quelle que soit sa condition sociale, poursuit le ministre. Je n'accepterais pas qu'il y ait des passe-droits et s'il y en avait ce serait regrettable. Et je le dirais aux intéressés".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.