Vidéo Covid-19 : "Le tee-shirt ne fait pas le virologue", ironise Julien Odoul, porte-parole du RN, après l'intervention d'Emmanuel Macron sur Tik Tok

Publié
Article rédigé par
Radio France

Emmanuel Macron appelle les jeunes à lui poser des questions sur la vaccination contre le Covid-19 sur TikTok et Instagram, et promet d'y répondre en étant "le plus clair possible".

"Le tee-shirt ne fait pas le virologue, peut-être qu'il s'adresse aux jeunes" mais "il va s'adresser aux personnes âgées en charentaises ?", a ironisé Julien Odoul, porte-parole du Rassemblement national, mardi 2 août sur franceinfo, après l'intervention d'Emmanuel Macron lundi sur Instagram et Tik Tok. "Ce n'est pas le tee-shirt du président de la République qui le rendra plus accessible, plus jeune et plus convainquant",poursuit Julien Odoul estimant que "c'est surfait".

Dans sa vidéo le président, en tee-shirt noir, appelle les jeunes à lui poser des questions sur la vaccination contre le Covid-19 et promet d'y répondre en étant "le plus clair possible". "Ce n'est pas au président de nous apporter des éclaircissements médicaux, ce n'est pas sa fonction, ni son expertise. Lui ce qu'il devrait faire c'est rassembler les Français, ne pas les diviser", commente le porte-parole du RN. "Depuis le début de la crise sanitaire le président veut être tout à la fois, infectiologue, virologue, médecin urgentiste, médecin réanimateur, la réalité c'est qu'il n'est pas ça, ce n'est pas son rôle." Julien Odoul estime qu'en tant que président, Emmanuel Macron, "aurait dû dès le début de la campagne de vaccination inciter, convaincre et non pas contraindre".

"On appelle les Français à rester libres"

Selon lui, l'extension du pass sanitaire est "un aveu d'échec d'une politique qui a été brutale, qui a échoué à inciter et à convaincre les Français à se faire vacciner". "Nous, on appelle les Français à rester libres, liberté pour les Français qui souhaitent se faire vacciner et liberté pour les Français qui ont des doutes, qui préfèrent attendre, ou qui ne veulent pas se faire vacciner, de pouvoir vivre normalement sans injonction, sans obligation", conclut Julien Odoul.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.