Variant Delta : vers une quatrième vague moins importante ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Variant Delta : vers une quatrième vague moins forte ?
France 3
Article rédigé par
L.Audebert - France 3
France Télévisions

Une nouvelle étude de l'Institut Pasteur sur les effets de l'accélération de la vaccination en France vient d'être publiée, mercredi 28 juillet. Décryptage sur le plateau du 19/20 de France 3 avec le journaliste Léopold Audebert. 

Au mois de juillet, les équipes de l'Institut Pasteur prévoyaient un pic de contaminations en septembre avec 4 800 admissions quotidiennes à l'hôpital. "C'est avec un rythme de 500 000 vaccinations par jour. Si on table sur 700 000, le pic serait presque deux fois moins haut", explique le journaliste Léopold Audebert, mercredi 28 juillet sur le plateau du 19/20 de France 3. 

Vaccination, gestes sanitaires et pass sanitaire

Une bonne nouvelle donc, mais attention tout de même "aux tensions dans les services de réanimation", avertit le journaliste. Toujours selon les modélisations de l'Institut Pasteur, il y aurait au moins 5 400 malades en soins critiques au mois de septembre. "On serait presque au niveau du pic de la deuxième vague"
Pour éviter d'augmenter le taux de reproduction du virus, en plus de la vaccination, le journaliste conseille de respecter les gestes barrières. Avec l'application du pass sanitaire par ailleurs, le nombre de personnes hospitalisées pourrait alors passer à 1 200 en septembre, "une situation qui serait beaucoup plus gérable." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.