Vaccins contre le Covid-19 : le gouvernement met la pression sur les soignants

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccins contre le Covid-19 : le gouvernement met la pression sur les soignants
France 2
Article rédigé par
G. Halard, M. Semerjian - France 2
France Télévisions

Le gouvernement se fixe un objectif de 20 millions de personnes vaccinées à la mi-mai. De quoi mettre la pression sur les soignants. Jusqu’ici, seulement 30 % d’entre eux ont reçu une injection.

Les personnels de santé sont les mauvais élèves de la vaccination. Seuls quatre soignants en Ehpad sur dix sont vaccinés. Une réticence au vaccin déplorée par le Premier ministre, jeudi 4 mars, lors de sa conférence de presse. "Il faudra aussi que les personnels de ces établissements se fassent vacciner. Trop d’entre eux ne l’ont pas encore fait et je les invite solennellement à le faire très rapidement", a précisé Jean Castex.

Méfiance tenace

Rendre la vaccination obligatoire pour le personnel de santé est une question qui commence à se poser. Car de nombreux soignants, déjà méfiants envers les vaccins, le sont encore plus envers celui d’AstraZeneca, régulièrement considéré comme un vaccin de seconde zone, moins efficace et avec beaucoup d’effets secondaires. Olivier Véran, le ministre de la Santé, va personnellement écrire au personnel soignant pour les convaincre de recevoir leurs injections.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.