Vaccination pour les 5-11 ans : "Ces mesures progressives me semblent tout à fait adaptées", réagit le pédiatre Alexandre Belot

Alexandre Belot explique également qu'"une diminution de la circulation du virus peut être facilitée par cette vaccination" contre le Covid-19 chez les plus jeunes.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration vaccin contre le Covid-19. (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

Pour les enfants de 5 à 11 ans, à risque de faire des formes graves, la vaccination "sera sans doute ouverte entre la mi et fin décembre", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, vendredi 3 décembre sur franceinfo. La vaccination pourrait s'ouvrir à tous les 5-11 ans dès janvier si la Haute autorité de santé (HAS) le recommande. "Ces mesures progressives, d'abord chez les sujets à facteur de risque, puis ensuite à toute la population, me semblent tout à fait adaptées", a expliqué sur franceinfo le professeur Alexandre Belot, rhumato-pédiatre à l’Hôpital femme-mère-enfant (HFME) de Lyon.

"Chez l'enfant, il y a peu de risque de mourir du Covid-19, précise le pédiatre. En revanche, la semaine passée, il y avait en tout 784 cas d'enfants qui ont présenté cette complication qui conduit les enfants en soins continus à cause de la myocardite." Alexandre Belot rappelle que les enfants "subissent autant que les adultes la pandémie, sur cette dimension physique, mais aussi sur les arrêts de scolarité répétés, le lockdown". Avec la vaccination, les enfants "auront un bénéfice individuel, plus modeste que pour les formes de l'adultes". Il ajoute qu'il y aura également "une diminution de la circulation du virus qui peut être facilitée par cette vaccination".

Mais ce ne doit pas être "l'objectif parce que les enfants ne sont quand même pas le nœud du problème et de la circulation" du virus, tient à souligner Alexandre Belot. Il plaide pour "continuer les mesures pédagogiques pour la vaccination des personnes les plus vulnérables et les plus âgées, et les gestes qui peuvent limiter la circulation de ce virus".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.