Vaccination contre le Covid-19 : les médecins généralistes doublés par les pharmaciens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccination contre le Covid-19 : les médecins généralistes doublés par les pharmaciens
France 3
Article rédigé par
S.Guillaumin, B.Aparis, N.Lambert, M.Barrois, S.Giaume, P-M. De la Foata - France 3
France Télévisions

Les médecins généralistes ne pourront pas faire de nouvelles commandes de vaccins la semaine prochaine. Les doses d'AstraZeneca sont réservées aux pharmaciens qui vont pouvoir vacciner à partir du lundi 15 mars. 

Le docteur Deborah Smadja consacre une demi-journée chaque semaine à la vaccination de ses patients vulnérables contre le Covid-19. Les rendez-vous sont pris un mois à l'avance, mais la semaine prochaine, elle ne pourra pas les honorer. À l'origine de cette annulation, un document envoyé dimanche 7 mars par la direction générale de la Santé, indiquant que pour la semaine prochaine, il ne sera pas possible pour les médecins de prendre des commandes de doses. Seules les pharmacies pourront le faire. "Je suis étonnée et choquée, on pousse les médecins à aller vacciner et une fois qu'on arrive à mettre en place une organisation et les emplois du temps, on nous dit finalement non". 

Les médecins en colère

Officiellement, le choix de ne fournir que les pharmacies la semaine prochaine est dû au faible nombre de doses promises par AstraZeneca. L'explication ne satisfait pas les syndicats de médecins, très remontés. Un débat stérile, selon les pharmaciens engagés dans la campagne de vaccination. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.