Vaccination contre le Covid-19 : les autorités américaines alertent sur un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré avec le produit Johnson & Johnson

Cette grave maladie inflammatoire du système nerveux pourrait être provoquée par l'injection du produit américain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (HAKAN NURAL / ANADOLU AGENCY)

Le ratio est suffisamment élevé pour alerter. L'Agence américaine du médicament a mis en garde lundi 12 juillet contre un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré, une rare atteinte neurologique, associé avec le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson.

Les autorités sanitaires américaines ont identifié 100 cas rapportés de personnes ayant développé le syndrome de Guillain-Barré, sur près de 12,5 millions de doses administrées de ce vaccin. Sur ces 100 cas, 95 étaient graves et ont requis une hospitalisation. Une personne en est morte, toujours selon les autorités sanitaires américaines. 

L'efficacité de ce vaccin, arrivé en France au mois d'avril, a atteint 85,4% contre les formes graves lors des essais cliniques, quatre semaines après l'injection unique (76,7% après deux semaines). Dans le cas des formes modérées à sévères, l'efficacité atteignait 72% aux Etats-Unis, 66% au Brésil et 57% en Afrique du Sud – des résultats contrastés, sans doute en raison des différents variants en circulation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.