Vaccination contre le Covid-19 : la campagne s'ouvre aux 12-17 ans

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Vaccination contre le Covid-19 : la campagne s'ouvre aux 12-17 ans
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Schiller, A. Jolly, F. Prabonnaud, S. Giaume, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

À compter du mardi 15 juin, la campagne de vaccination contre le Covid-19 s'ouvre aux 12-17 ans, avec un protocole strict, à commencer par le consentement des deux parents et de l'adolescent.

Les 12-17 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 depuis mardi 15 juin. Pour cela, il faut l'accord oral de l'adolescent, l'autorisation de deux parents, ainsi que la présence de l'un d'entre eux. Il faudra aussi remplir une autorisation parentale obligatoire, disponible sur le site du ministère de la Santé. La vaccination des adolescents n'est possible qu'en centre, avec deux injections, comme les adultes, et uniquement avec du Pfizer. Certains centres ont déjà pris les devants.

Une ouverture importante pour atteindre l'immunité collective

"C'est une démarche qui nous a semblé naturelle, pour faire avancer la vaccination", estime la mère de Martin, venue accompagner son fils se faire vacciner. Pour les épidémiologistes, vacciner les plus jeunes est un impératif pour atteindre 80% d'immunité collective. "Le taux de 80% ne sera accessible que si on vaccine aussi les mineurs. On ne vaccinant que les adultes, on parviendra peut-être à 50-60% d'immunité collective, pas plus", précise Laurent-Henri Vignaud, historien de la vaccination et maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Bourgogne. En vaccinant avant les vacances, le gouvernement espère assurer une rentrée scolaire plus apaisée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.