Vaccination contre le Covid-19 : l'Ordre des médecins demande une troisième dose pour les soignants

Les doses de rappel sont accessibles depuis le 1er septembre aux plus de 80 ans et à certaines personnes à très haut risque de formes graves.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme reçoit une dose du vaccin de Pfizer contre le Covid-19 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 7 septembre 2021. (THEO ROUBY / AFP)

Les professionnels de santé doivent-ils avoir accès à une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 ? C'est ce que réclame l'Ordre des médecins dans un communiqué, mardi 7 septembre. Il estime que leur protection est "primordiale" pour "assurer la continuité des soins et la sécurité de tous, à l'hôpital comme en ville".

"L'Ordre des médecins demande que les médecins et tous les professionnels de santé soient considérés comme prioritaires pour l'accès à ce rappel, comme ils l'ont été au début de la campagne de vaccination, pour se protéger et protéger leurs patients", écrit l'instance.

Elle rappelle le "risque de baisse d'efficacité des vaccins au-delà de six mois après un schéma vaccinal complet, en particulier contre le variant Delta", qui a justifié le lancement de la campagne de doses de rappel en France.

Environ 120 000 injections déjà effectuées

Depuis le 1er septembre, ces doses, souvent appelées troisièmes doses (il peut s'agir de la deuxième chez les personnes qui avaient déjà été contaminées notamment), peuvent être administrées aux plus de 80 ans, aux résidents des Ehpad, aux personnes immunodéprimées et à d'autres personnes jugées à très haut risque de développer une forme grave (malades du cancer en cours de traitement, patients dialysés...). 

Fin août, la Haute autorité de santé avait recommandé qu'elles soient proposées à toutes les personnes de 65 ans et plus, ainsi qu'à toutes celles présentant des risques de formes graves, soit potentiellement 18 millions de Français. Mais n'avait pas mentionné les soignants.

Environ 120 000 doses de rappel ont déjà été administrées, selon le ministère de la Santé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.