Vaccin contre le Covid-19 : les militaires et les sapeurs-pompiers mis à contribution

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin contre le Covid-19 : les militaires et les sapeurs-pompiers mis à contribution
France 2
Article rédigé par
D. Olliéric, T. Souman, C. Cormery, C. La Rocca, L. Lavieille - France 2
France Télévisions

Samedi 6 et dimanche 7 mars, quatre hôpitaux militaires sont ouverts en France pour aider dans la campagne de vaccination, comme celui de Saint-Mandé (Val-de-Marne). Les sapeurs-pompiers sont également impliqués dans la vaccination.

À Saint-Mandé (Val-de-Marne), à l’hôpital d’instruction des armées Bégin, l’organisation est précise et minutieuse. Dans cet établissement militaire, les rendez-vous ont tous été réservés en quelques minutes, et ces vaccinations seront conduites samedi 6 et dimanche 7 mars. "Il y a de la discipline, tout est bien fait", se réjouit un patient. Une pharmacienne qui attend de pouvoir se faire vacciner depuis deux mois est rassurée. Elle côtoie des patients fragiles au quotidien. "Je trouve ça très bien que les hôpitaux militaires soient enfin ouverts à la vaccination", réagit Renée Farjon.

Les sapeurs-pompiers participent également à l’effort


Le ministère des Armées a mis à disposition quatre hôpitaux pour le grand public, avec 2 000 vaccins prévus pour le week-end. "En tant que militaire, on apporte notre capacité à répondre de manière efficace et opérationnelle à l’urgence", détaille le médecin en chef Cécile. À Marseille (Bouches-du-Rhône), ce sont les sapeurs-pompiers qui sont à la tâche avec leur savoir-faire, la logistique et une volonté d’aider pour accélérer le rythme de vaccination.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.