Vaccin contre le Covid-19 : l'État veut inciter les pharmacies à rester ouvertes le dimanche

Publié Mis à jour
Vaccin contre le Covid-19 : l'État veut inciter les pharmacies à rester ouvertes le dimanche
France 2
Article rédigé par
D.Brignand, R.Chapelard, T.Gauthier - France 2
France Télévisions

Les pharmaciens sont appelés en renfort pour accélérer la campagne de vaccination contre le Covid-19. Le gouvernement veut les inciter à ouvrir le dimanche, afin de pouvoir réaliser des injections sept jours sur sept. 

À Nice (Alpes-Maritimes), une petite pharmacie de quartier est ouverte six jours sur sept. Sur la base du volontariat, l'officine pourra désormais également ouvrir le dimanche, afin de vacciner et dépister le Covid-19. "C'est très bien. Il y a beaucoup de personnes qui travaillent en semaine", confie une cliente, tandis qu'une autre s'inquiète pour les congés du personnel. Le pharmacien, lui, est déjà débordé : il doit réaliser une trentaine de vaccins par jour, une cinquantaine de tests et délivrer des médicaments. 

5 euros par injection réalisée

Pour faire face à la demande, il a dû recruter. Mais les salariés, eux aussi, sont épuisés. "On s'est engagé à plus de 150% dans cette vaccination, nos équipes sont à fond là-dedans, on s'engage aussi sur les tests, donc ça devient compliqué de monter encore en rythme", explique Raphael Gigliotti. Pour motiver les pharmacies à ouvrir le dimanche, l'État a prévu une participation financière, à hauteur de 5 euros supplémentaires par injection. Plusieurs officines de quartier contactées par les équipes de France Télévisions ont indiqué qu'elles resteraient fermées. Celles situées dans les centres commerciaux ou qui réalisent le plus de chiffre d'affaires devraient quant à elles ouvrir le dimanche. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.