Vaccin contre le Covid-19 : "Il faut absolument changer de braquet", affirme la présidente du comité scientifique

Marie-Paule Kieny est favorable à une campagne de vaccination par classe d'âge. "D'abord les plus de 75, les plus de 65, les plus de 50" pour viser les "25 millions de personnes vaccinées avant l'été".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une infirmière vaccine une soignante de plus de 50 ans à l'hôpital de l'Hotel-Dieu à Paris, le 2 janvier 2021. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

"Il faut absolument changer de braquet"La présidente du comité scientifique vaccin Covid-19 et directrice de recherches à l'Inserm, Marie-Paule Kieny, appelle le gouvernement à accélérer le rythme des vaccinations. Elle propose une campagne de vaccination par classe d'âge, pour les personnes volontaires, "les plus décidées et qui pensent qu'elles ont suffisamment d'informations".

>>> INFOGRAPHIE. Covid-19 : comparez l'avancée (très lente) de la campagne de vaccination en France par rapport aux autres pays.

"On peut prendre en priorité les plus de 75 ans, puis laisser les autres se préinscire", explique Marie-Paule Kieny. "Au fur et à mesure des doses de vaccins obtenues", la présidente du comité scientifique vaccin Covid-19 propose d'"appeler" les volontaires par classes d'âge. "D'abord les plus de 75, les plus de 65, les plus de 50, jusqu'à ce qu'on puisse vacciner tout le monde" et arriver au "chiffre officiel de 25 millions de personnes vaccinées avant l'été". Un objectif "ambitieux", selon elle, "mais quand on voit la façon dont les Israéliens, les Britanniques, ou encore les Allemands vaccinent, c'est tout à fait réalisable".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.