Vaccin contre le Covid-19 : c'est la ruée sur la troisième dose

Publié
Covid-19 : c'est la ruée sur la troisième dose
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Etienne, R. Massini, L. Bazizin, A. Richier, S. Lacombe, R. Chapelard - France 2
France Télévisions

Alors que le nouveau variant du Covid-19, Omicron, suscite l'inquiétude, les centres, les médecins généralistes et les pharmaciens font face, depuis samedi 27 novembre, à un rush pour l'injection de la troisième du vaccins.

Les candidats à la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 ont afflué toute la journée dans un centre de vaccination contre le Covid-19 de Metz (Moselle) en ce premier jour de campagne de rappel, samedi 27 novembre. Avec ou sans rendez-vous, la demande augmente. Pour faire face, le responsable du centre, Stéphane Jacopin, a rappelé en urgence du personnel : cinq médecins et neuf infirmières. Grâce à eux, le centre pourra vacciner jusqu'à 1 500 personnes aujourd'hui. "C'est ma troisième injection et c'est très rassurant pour moi", affirme un homme ravi.

Les pharmacies mobilisées

D'autres font le choix de se faire vacciner en pharmacie. À Antibes (Alpes-Maritimes), l'officine a dû se réorganiser pour passer de sept à quatorze injections par jour. Le carnet de rendez-vous est déjà complet jusqu'à la fin décembre. Toutes les personnes de plus de 18 ans peuvent recevoir une troisième dose, à condition d'avoir effectué sa deuxième injection il y a au moins cinq mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.