Vaccin anti-Covid : faut-il une troisième dose ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccin anti-Covid : faut-il une troisième dose ?
FRANCE 3
Article rédigé par
B.Aparis, M.Deveze, V.Lucas, N.Pagnotta - France 3
France Télévisions

C'est dans un contexte de regain épidémique que certains gouvernements ont décidé d'administrer une troisième dose à leurs populations. Notamment en Allemagne, en Israël et au Royaume-Uni.

Israël entame une nouvelle campagne de vaccination. Devant un variant plus contagieux, il est désormais recommandé de faire un rappel vaccinal, une troisième dose pour les plus âgés et les plus vulnérables. Israël a été le premier pays à vacciner massivement sa population, sa nouvelle stratégie est scrutée depuis la France.

Fatalisme

D'autres pays ont tranché en faveur de la troisième dose. À la fin de l'été, l'Allemagne, la Hongrie et l'Angleterre lanceront une campagne vers les plus fragiles. En France, le président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale est également favorable à une troisième dose pour les plus de 75 ans vaccinés depuis plus de six mois, et les personnes fragiles, immunodéprimées ou sous chimiothérapie. Dans le vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, les personnes venues pour le deuxième vaccin sont fatalistes. "Déjà deux, je trouvais que c'était suffisant, trois, on verra", souffle un homme. Le ministère de la Santé doit s'exprimer sur l'agenda de la stratégie vaccinale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.