Sénégal : les hôpitaux sont submergés par les patients atteints du Covid-19

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Sénégal : les hôpitaux sont submergés par les patients atteints du Covid-19
France 2
Article rédigé par
F. Style - France 2
France Télévisions

La situation sanitaire en Afrique se dégrade fortement. Le système de santé du Sénégal, jusque-là relativement épargné par la pandémie de Covid-19, est au bord de la saturation. 

L'hôpital de Fann, à Dakar (Sénégal), est submergé par les patients atteints du Covid-19. Dans le service de réanimation, tous les lits sont occupés. Babacar Diop, médecin urgentiste, doit même refuser des patients. L'arrivée du variant Delta a changé la donne au Sénégal, jusque-là relativement épargné par la pandémie. De quelques dizaines de contaminations par jour fin juin, le pays en compte désormais jusqu'à 1 700 quotidiennement. 

La vaccination a repris

Cette situation sanitaire catastrophique intervient alors que le personnel soignant est déjà surmené. "Maintenant, la balle est dans le camp des autorités et de la population, affirme Macodou Mbodji, médecin-coordinateur au service de réanimation Covid à l'hôpital Idrissa Pouye de Dakar. Il faut que les mesures barrières et la vaccination se fassent." La vaccination avait été interrompue la semaine du 19 juillet par manque de doses, mais elle vient de reprendre. Au Sénégal, sur 17 millions d'habitants, seuls 640 000 ont reçu au moins une dose de vaccin, selon les autorités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.