Santé : faut-il réintégrer les soignants non vaccinés dans les hôpitaux ?

Publié
Santé : faut-il réintégrer les soignants non vaccinés dans les hôpitaux ?
Article rédigé par
J. Lonchampt, P-Y. Salique, J. Mimouni, A. Lo Cascio, L. Haedrich, A. Tribouart, J. Cohen-Olivieri - franceinfo
France Télévisions
Dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 novembre, le débat a été houleux à l'Assemblée nationale. Les députés devaient se prononcer sur la réintégration ou non des soignants non vaccinés dans les hôpitaux.

Le débat a électrisé l’Assemblée nationale, jeudi 24 novembre dans la soirée, provoquant suspensions de séance et invectives. L’objet de l’agitation ? Le possible retour des soignants non vaccinés à l’hôpital. Mais combien de blouses blanches sont concernées ? Les soignants seraient-ils prêts à reprendre leurs fonctions ? Plus d’un an après leur suspension, il est difficile de faire un recensement. Selon la Fédération hospitalière de France, 4 000 soignants non vaccinés seraient concernés. Le ministre de la Santé avance, lui, le nombre de 1 050 infirmiers.  

Certains jugent que le moment n'est pas opportun

Si un retour permettrait de renforcer les effectifs, certains jugent que le moment n’est pas opportun. "Depuis le début de l’année, nous avons encore à peu près 100 morts du Covid tous les jours", souligne Marc Bourquin, conseiller stratégie à la Fédération hospitalière de France. Encore aujourd’hui, certains hôpitaux comptent dans leurs rangs des professionnels non vaccinés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.