Pass sanitaire, vaccins, restrictions : "Nos libertés fondamentales sont menacées"

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pass sanitaire, vaccins, restrictions : "Nos libertés fondamentales sont menacées"
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé mercredi 21 juillet les violences des opposants au pass sanitaire, qui ont à nouveau manifesté dans plusieurs villes dans l'après-midi.

Une manifestation d'opposants au pass sanitaire s'est notamment déroulée mercredi 21 juillet à Chambéry (Savoie). Ils ont pénétré dans la mairie et ont décroché le portrait du président de la République, Emmanuel Macron. Une manifestation a eu lieu aussi à Pau (Pyrénées-Atlantiques). "Nos libertés fondamentales sont menacées, dénonce une femme. Nous avons des droits acquis après de nombreuses luttes et on est en train d'un seul coup de nous les enlever, c'est très inquiétant, ce système autoritaire".

"On doit les inciter" à se vacciner

"Je comprends que des personnes veuillent se faire vacciner, mais je ne comprends pas qu'il n'y ait pas plus de démocratie en France", témoigne une autre manifestante paloise. "Je suis là pour défendre la liberté. On ne doit pas obliger les gens à se faire vacciner. On doit les inciter, c'est la meilleure façon. Moi je suis vacciné, mais c'était mon choix", explique encore un homme au micro de France Télévisions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.