Pass sanitaire : une application réduite demandée par le Sénat

Publié
Pass sanitaire : une application réduite demandée par le Sénat
FRANCE 3
Article rédigé par
T. Curtet - France 3
France Télévisions

Alors que l'application du pass sanitaire devrait être prolongée sur le territoire français jusqu'au 31 juillet prochain, le Sénat fait de la résistance et souhaite que son application soit réduite. Thierry Curtet, journaliste France Télévisions, est en direct du Sénat pour le Journal du 12/13.

Le Sénat fait de la résistance face à la prolongation et aux règles édictées par le pass sanitaire. "Les sénateurs LR et PS ont d'ores et déjà modifié le texte durant leurs travaux de commission contre l'avis du gouvernement", explique Thierry Curtet, journaliste France Télévisions, en direct du Sénat, pour le Journal du 12/13 du jeudi 28 octobre. "Ils ne veulent autoriser l'extension du pass sanitaire que jusqu'au 28 février, et non jusqu'au 31 juillet", ajoute-t-il.

Une fronde pour retirer les limites de la liberté

"Le pass sanitaire est un dispositif, qui à leurs yeux, limite les libertés publiques. Il n'est donc pas question d'en permettre l'usage pour une période aussi longue, sans un contrôle des représentants du peuple", déclare Thierry Curtet. La fronde des sénateurs PS et LR concerne donc les libertés publiques. Mais que va-t-il se passer ? "Les sénateurs vont d'abord confirmer leur vote, ensuite le gouvernement va très probablement se retourner vers l'Assemblée nationale pour revenir à la date du 31 juillet", ajoute-t-il. L'extension n'est donc toujours pas confirmée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.