Martinique : l'île connaît un faible sursaut de vaccination anti-Covid

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Martinique : l'île connaît un faible sursaut de vaccination anti-Covid
France 3
Article rédigé par
M.Subra-Gomez, E.Sizarols, O.Pergament - France 3
France Télévisions

La Guadeloupe entame un premier week-end de reconfinement. Sur l'île, le variant Delta fait des ravages : plus de 5 000 nouveaux cas ont été détectés depuis le lundi 9 août. En Martinique, la situation reste critique. Les vaccinations sont rares.

Au plus grand centre de vaccination de Martinique, on réalise 1 000 injections par jour. Mais pour les pompiers, ce n'est pas encore à la hauteur de l'urgence. "On ne peut pas parler réellement de sursaut ou d'engouement pour la vaccination dans la population martiniquaise, il y a un maintien dans la sollicitation du centre (...) début juillet nous étions à 550, 600 injections par jour", explique le docteur Ludovic Durand, samedi 14 août.

Situation désespérée

À cause de la situation désespérée des hôpitaux de l'île, certains sautent le pas. Tout doucement, l'idée de la vaccination fait son chemin chez les réticents, comme chez une habitante un peu stressée. "Ce qui me bloquait, c'est que les gens m'envoient tellement de trucs sur mon portable, 'on va mourir, c'est de la bêtise, de la foutaise'", explique-t-elle. La prise de conscience est là, mais encore trop timide pour les soignants. Des semaines difficiles attendent encore la Martinique, où, proportionnellement, trois fois moins de personnes sont vaccinées qu'en métropole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.