Hauts-de-France : vaccination à domicile pour les plus démunis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans les Hauts-de-France, les infirmiers libéraux ont décidé d'accélérer la vaccination en allant à domicile, les professionnels vont à la rencontre de ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
FRANCE 3
Article rédigé par
L.Alliche, B.Bugnicout, M-E Masson - France 3
France Télévisions

Dans les Hauts-de-France, les infirmiers libéraux ont décidé d'accélérer la vaccination en allant à domicile, les professionnels vont à la rencontre de ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

À Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), les infirmiers libéraux vont à la rencontre des patients dès le matin, l'objectif étant de vacciner à domicile au plus près des populations. Cette initiative des infirmiers libéraux de la Côte d'Opale a débuté le premier juin et l'association travaille de concert avec la ville et l'hôpital pour se fournir en vaccins. Pour Fabienne Dutertre, infirmière libérale, "nous allons voir des passants soit agoraphobe, soit handicapé, soit alité ou encore des personnes âgées qui n'ont pas de moyens de locomotions et pas d'enfants sur place."

Déjà 300 doses injectées

Christophe Buzy, un patient de 52 ans est ravi de pouvoir profiter de ce système. Atteint d'une maladie grave, qui l'empêche de respirer, il a pu recevoir sa deuxième dose chez lui : "Je suis sur oxygène 24 heures sur 24. C'est une excellente nouvelle pour moi qu'elle puisse se déplacer." Pour d'autres, il est parfois difficile d'aller sur Internet pour réserver un créneau de vaccination. Ce septuagénaire est ravi de ne pas avoir à se déplacer dans un grand vaccinodrome. "Je ne suis pas du tout équipé au niveau d'Internet et je ne sais même pas m'en servir. Je ne savais même pas que l'on pouvait se faire vacciner à domicile." Déjà 300 doses ont été injectées par ces médecins libéraux. Pour l'heure, la vaccination mobile continue et 50 personnes attendent encore leur première dose.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.