Eurozapping : la Turquie crée son propre vaccin anti-Covid

Publié
Eurozapping : la Turquie crée son propre vaccin anti-Covid
Franceinfo
Article rédigé par
G.Dehlinger, F.Pairaud - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C'est l'Eurozapping du jeudi 30 décembre.La Turquie a désormais son propre vaccin anti-Covid : Turkovac. Il a été entièrement réalisé en Turquie. Il est possible de se faire administrer ce vaccin dans les principaux hôpitaux du pays. "C'est le premier vaccin auquel on fait confiance. Pendant deux ans, notre famille s'est isolée", témoigne un habitant du pays. Le président Recep Tayyip Erdogan a déjà promis de l'exporter dans le monde entier. 
300 000 tests retirés du marché 
En Espagne, 300 000 tests antigéniques ont été saisis. Ils étaient vendus dans des officines n'ayant aucun rapport avec le domaine médical. Pour contrôler ce marché, un plusieurs centaines de milliers de tests ont été inspectés et 300 000 ont été retirés pour non-conformité. 
La place de Brandebourg (Allemagne) se prépare pour les festivités du Nouvel An. Il n'y aura pas de feux d'artifice. Mais les Allemands devront fêter devant un écran la nouvelle année. En Italie, il faisait plus de 20 degrés ce jeudi 30 décembre, mais le phénomène ne devrait pas durer.

La Turquie a désormais son propre vaccin anti-Covid : Turkovac. Il a été entièrement réalisé en Turquie. Il est possible de se faire administrer ce vaccin dans les principaux hôpitaux du pays. "C'est le premier vaccin auquel on fait confiance. Pendant deux ans, notre famille s'est isolée", témoigne un habitant du pays. Le président Recep Tayyip Erdogan a déjà promis de l'exporter dans le monde entier. 

300 000 tests retirés du marché 

En Espagne, 300 000 tests antigéniques ont été saisis. Ils étaient vendus dans des officines n'ayant aucun rapport avec le domaine médical. Pour contrôler ce marché, plusieurs centaines de milliers de tests ont été inspectés et 300 000 ont été retirés pour non-conformité. 

La place de Brandebourg (Allemagne) se prépare pour les festivités du Nouvel An. Il n'y aura pas de feux d'artifice. Mais les Allemands devront fêter devant un écran la nouvelle année. En Italie, il faisait plus de 20 degrés ce jeudi 30 décembre, mais le phénomène ne devrait pas durer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.