Covid-19 : les parents encore réticents à faire vacciner leurs 5-12 ans

Publié Mis à jour
Épidémie : les parents encore réticents à faire vacciner leurs 5-12 ans
Article rédigé par
F. Frabonnaud, J. Wild, P. Lagaune, S. Gravelaine - France 2
France Télévisions

La vaccination continue en France. Seul bémol : pour les enfants de 5 à 11 ans, ça ne prend pas. Beaucoup de parents y sont visiblement toujours réticents.

Dans un centre de vaccination parisien, tout est organisé pour accueillir les enfants, jusqu’à la récompense après la piqûre. Un petit plus pour certains, mais pas l’essentiel pour Raphaël, dix ans, et son papa : "On vient se protéger et protéger les autres", dit le jeune garçon. Ces enfants vaccinés restent des exceptions. Moins de 2 % des 5-9 ans et 6 % des 10-11 ans ont reçu leur première dose. 

Protéger les enfants contre les formes sévères de Covid-19

Il y a effectivement encore beaucoup de questions chez les parents. "C’est difficile de se faire un avis", selon un père de famille. Christophe Delacourt, chef du service pneumologie pédiatrique à l’hôpital Necker (Paris) examine toutes les études disponibles, et selon lui, "le bénéfice de la vaccination chez les enfants de cinq à onze ans est d’abord individuel. (…) Dans un contexte d’infection virale avec beaucoup de cas chez les enfants, il est nécessaire de les protéger contre les formes sévères." Aujourd’hui, plus de 550 enfants de moins de dix ans sont hospitalisés pour une infection au Covid-19.

Parmi nos Sources

Listes des centres proposant la vaccination pédiatrique sur le site santé.fr

L'avis du groupe de réflexion du Comité national d'éthique (CCNE) sur la vaccination des enfants.

Avis de la Haute Autorité de Santé sur la vaccination des 5-11 ans

Taux de vaccination des enfants : Géodes / Santé Publique France

Hospitalisations Covid chez les enfants: Géodes / Santé Publique France

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.