REPLAY. Covid-19 : vaccination, réouverture des lieux culturels... Retrouvez les dernières annonces du gouvernement

Au moment où l'Organisation mondiale de la santé demande à l'Europe de "faire plus" face à une "situation alarmante", le Premier ministre et le ministre de la Santé, ont tenu jeudi, à 18 heures, une conférence de presse.

Ce qu'il faut savoir

Le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole, jeudi 7 janvier, au côté du ministre de la Santé, lors d'une conférence de presse, pour évoquer la crise sanitaire causée par l'épidémie de Covid-19. Le Premier ministre a dit espérer "sortir de la crise à l'échéance de l'été prochain". Olivier Véran a pour sa part indiqué que les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner "à partir de lundi 18 janvier". Par ailleurs, le gouvernement français a pour objectif de vacciner un million de personnes d'ici fin janvier.

>> Ce direct est à présent terminé, suivez l'actualité sur le Covid-19 en cliquant ici

Equipements sportifs, restaurants et lieux culturels : pas de réouverture en vue. "Toutes les activités et tous les équipements aujourd’hui fermés le resteront encore jusqu’à la fin de ce mois", a annoncé Jean Castex lors de cette conférence conjointe avec le ministre de la Santé, Olivier Véran. Le Premier ministre a également annoncé la prolongation du couvre-feu jusqu'au 20 janvier et évoqué la volonté du gouvernement de l'étendre à 18 heures dans dix nouveaux départements de l'Est du pays.

 Pas de réouverture des remontées mécaniques. Dans les stations de ski, les remontées mécaniques ne rouvriront pas jeudi, comme initialement envisagé, a affirmé, dès mercredi soir, le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, en invoquant "un palier plutôt ascendant en termes de nouveaux cas [de Covid-19] et de réanimations".

 Un nombre de contaminations toujours élevé. Le nombre de patients hospitalisés a légèrement baissé mercredi en France, à 24 708 (-163 en 24 heures), et le nombre de malades en réanimation était quasiment stable, à 2 607 (-9). Mais avec 25 379 cas confirmés de Covid-19 sur cette journée, "on arrive à des chiffres préoccupants", a prévenu Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, qui guide le gouvernement. "Au milieu de la semaine prochaine", quand seront connus les chiffres des contaminations pendant les fêtes de fin d'année, "ce sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes", a-t-il ajouté, en faisant planer l'ombre d'un troisième confinement.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h56 : Il a été rebaptisé pour l'occasion "Chez Mauricette", du nom de la première Francilienne vaccinée pendant les vacances de Noël. Le tout premier centre de vaccination contre le Covid-19 d'Ile-de-France a été inauguré aujourd'hui à Poissy (Yvelines), rapporte France Bleu Paris. Au total, 25 soignants de plus de 50 ans ont pu se faire injecter la première dose de vaccin dans ce "vaccinodrome" installé dans une salle de spectacle.

23h30 : "La fête, on la fera en 2021."

La bamboche, comme certains l'ont joliment appelée, c'est pour cette année. Promesse faite par Olivier Véran sur BFMTV, ce soir. Le ministre de la Santé assure qu'une vaccination massive permettra un retour à la normale. Sans pouvoir, cependant, fixer une date précise.

23h20 : Bonsoir @Cobaye. Mon collègue Vincent Matalon les a donnés un peu plus tôt. Je vous les remets ici : Santé Publique France a dénombré aujourd'hui 277 nouveaux décès et 21 703 nouvelles contaminations en 24 heures. Au total, 66 841 personnes sont décédées des suites du Covid-19. 2 573 patients sont pris en charge dans les services de réanimation.

23h17 : Bonsoir FI. Avez-vous le nombre de cas Covid positifs détectés ce jour svp ? Merci !!! 😀

23h11 : Le Brésil vient de dépasser, aujourd'hui, le seuil des 200 000 morts du coronavirus, selon le dernier bulletin officiel du ministère de la Santé. Touché de plein fouet par une deuxième vague de contaminations, ce pays de 212 millions d'habitants compte au total 200 498 décès causés par le Covid-19.

22h55 : Tout schuss... vers une saison blanche ? Jean Castex donne maintenant rendez-vous aux stations de ski le 20 janvier pour évoquer la question des remontées mécaniques. Mais à l’approche des vacances de février, les professionnels de la montagne n'osent même plus y croire. Reportage à La Plagne de France 2.





22h40 : Message de service : la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sera l'invitée du 8h30 franceinfo, demain matin. Elle reviendra sur le nouveau report de la réouverture des lieux culturels et sur le désarroi des professionnels du secteur qui en découle.

22h00 : Mon sémillant collègue Fabien Magnenou travaille sur le dépistage du variant britannique du Covid-19 et m'a apporté des précisions à ce sujet. En fait, l'une des marques de kit de dépistage PCR cible trois gènes viraux. Mais en raison d'une des mutations du variant, le test ne réagit que pour deux des trois protéines ciblées, ce qui permet de savoir que la mutation est présente. Mais comme ce type mutation existe ailleurs que dans ce variant, il faut encore vérifier avec un séquençage génétique de l'échantillon, qui permet de confirmer ou non qu'il s'agit du variant. C'est de cela que parlait Olivier Véran lors de sa conférence de presse. Merci à Fabien !

21h56 : Un test de dépistage négatif au Covid-19 sera désormais obligatoire pour toutes les personnes voyageant par avion entre la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique. Annonce ce soir des autorités locales. Le dispositif entrera en vigueur mercredi 13 janvier et le test devra être présenté avant l'embarquement.

21h48 : Pourrez-vous, à terme, choisir un type de vaccin contre le Covid-19 plutôt qu'un autre ? "Si les indications et contre-indications sont les mêmes entre les différents types de vaccin [à virus atténué ou à ARN messager]", la réponse sera "non, comme dans tous les pays du monde", indique ce soir Olivier Véran sur BFMTV.

21h29 : Olivier Véran a en outre confirmé que la plateforme de prise de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19 sera bien lancée jeudi 14. Un numéro de téléphone sera mis en service, et une prise de rendez-vous en ligne sera possible via le site sante.fr.

21h24 : Invité de BFMTV, Olivier Véran vient de donner quelques informations supplémentaires concernant la vaccination des plus de 75 ans qui vivent à domicile et ne seront pas en mesure de se rendre dans des centre de vaccinations. Outre le fait que des doses pourront être fournies aux médecins généralistes, des bus dédiés à la vaccination des aînés pourront être mobilisés dans les territoires ruraux, annonce le ministre.

21h17 : Bonsoir @Anne-Marie. Comme indiqué dans notre article, cela concerne sept résidents et deux professionnels de l'unité de soins de longue durée du Pôle gériatrique de Chantepie, à Rennes.

21h20 : Bonsoir, savez-vous quel secteur de Bretagne est concerné par le virus anglais ?

21h15 : Bonsoir et @Mamie Ma. Vous êtes tous deux atteints de maladies pouvant vous exposer à des formes graves du Covid-19, mais n'êtes pas âgés de 75 ans. A l'heure actuelle, la seule chose certaine est que vous pourrez vous faire vacciner après les personnes âgées de 75 ans et plus, sans doute aux alentours du printemps, mais les dates ne sont pas encore officialisées.

21h20 : Bonsoir, j’ai 68 ans (seulement oserais-je dire...) mais diagnostiquée BPCO... Auriez-vous des précisions quant à la vaccination ? Merci de votre réponse !

21h21 : 75 ans le 1er octobre, avec du diabète 2 et le cancer du foie ; puis-je me faire vacciner dès le 18 janvier ? Merci

21h20 : Le maire de Marseille veut rendre le personnel des écoles prioritaires dans les vaccinations. "Dans les écoles, on peut trouver des souches virales qui sont extrêmement virulentes, ce sont des lieux de brassage où évidemment le virus peut circuler et il me paraît normal d'inscrire les enseignants et les personnels des écoles, pas que pour la ville de Marseille d'ailleurs, dans la liste des personnels prioritaires", a déclaré Benoît Payan lors d'une conférence de presse aujourd'hui.

21h19 : J'ai réécouté l'intervention d'Olivier Véran en fin de conférence de presse, et me suis rendu compte que le ministre avait donné un peu plus d'explications concernant le dépistage du variant britannique du Covid par rapport à ce que j'évoquais plus tôt. Olivier Véran a expliqué qu'environ un tiers des tests PCR effectués en France avaient la capacité de "suspecter la mutation anglaise" du virus. Aujourd'hui et demain, les PCR "soupçonnés" d'avoir repéré la mutation subiront un séquençage de leur génome afin d'établir "la cartographie précise du virus", et ainsi déterminer avec certitude si un patient est bien positif au variant britannique ou non. J'espère que ces précisions vous auront éclairés !

21h01 : Bonsoir @LesJoursSeSuivent, et meilleurs voeux également ! Les chiffres viennent d'être mis en ligne sur le site de Santé publique France. L'agence recense 21 703 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures. Par ailleurs, 277 décès supplémentaires ont été recensés à l'hôpital, ce qui porte le bilan français à 66 841 morts depuis le début de l'épidémie.

21h01 : Bonsoir Vincent, a-t-on les chiffres quotidiens du Covid-19 ?Merci beaucoup et bonne année !

21h02 : Pour le moment, ce couvre-feu avancé à 18 heures concerne 15 départements : les Vosges, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loire, la Meuse, les Ardennes, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, le Doubs, le Jura, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes.

21h03 : Le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Côte-d'Or, l'Yonne, le Cher, l'Allier, la Haute-Savoie, les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Voici la liste, selon Matignon, des dix départements susceptibles d'être concernés à leur tour par le couvre-feu avancé à 18 heures. On vous les a rassemblés sur cette carte. L'exécutif doit prendre une décision définitive demain.

20h47 : "On risque de voir une explosion de l'épidémie probablement d'ici quinze jours environ en France."

Alors que deux "clusters à risque" du variant britannique du coronavirus ont été détectés en Bretagne et en Ile-de-France, le professeur Djillali Annane craint des prochains jours compliqués, a-t-il indiqué jeudi sur franceinfo.

20h44 : Le gouvernement veut accélérer la campagne de vaccination. Ca tombe bien, l'Union syndicale des pharmaciens d'officine a une idée. "Que les 21 000 officines de pharmacie deviennent également des centres de vaccination", propose son président Gilles Bonnefond sur franceinfo. Elles viendraient "en complément de ce qui va se mettre [en place] sur des territoires, comme nous l'avons fait pour les tests antigéniques".

20h20 : Bonsoir @chaffaut. Il semble que la réponse à votre question soit oui. Tout à l'heure, Olivier Véran a indiqué que les tests PCR effectués aujourd'hui et demain et donnant des résultats "douteux" seront soumis lors des prochaines heures à un "séquençage génétique" permettant de déterminer précisément si un patient est positif au variant dit britannique. Malheureusement, je ne suis bien incapable de vous expliquer dans l'immédiat comment ces test PCR "douteux" peuvent être repérés par les laboratoires.

20h20 : Comment sait-on par quel variant du coronavirus les personnes sont contaminées ? Le variant britannique donne-t-il un résultat différent au test PCR ?

20h11 : Il est 20 heures pile, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Peu de choses changent : le Premier ministre a annoncé ce soir que le couvre-feu jusqu'à 20 heures était prolongé jusqu'au 20 janvier. Certains départements pourraient même rejoindre la liste des 15 territoires déjà concernés par un couvre-feu dès 18 heures (la liste sera précisée demain).

Musées, cinémas, théâtres, salles de spectacle, équipements sportifs… Tous les établissements aujourd'hui fermés le resteront encore jusqu'à la fin du mois.

• Le gouvernement a également annoncé qu'il "accélérait" sa campagne de vaccination. Il se fixe comme objectif de vacciner un million de personnes d'ici fin janvier. Les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner "à partir de lundi 18 janvier".

La ministre des Transports de Donald Trump annonce sa démission après les violences du Capitole.Suivez notre direct


• Marc Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a annoncé que les comptes Facebook et Instagram de Donald Trump resteraient bloqués jusqu'à nouvel ordre et au moins pendant deux semaines, afin que la transition avec Joe Biden, investi le 20 janvier, se déroule pacifiquement.

20h02 : Bonsoir @Dominique et merci pour votre question. Voici ce que l'on sait sur la vaccination des 75 ans et plus. Vous pourrez bientôt (à partir du jeudi 14 si ma mémoire est bonne) prendre rendez-vous pour vous faire vacciner dans l'un des centres de vaccination qui ouvrira près de chez vous. Cette prise de rendez-vous pourra se faire par téléphone à un numéro qui n'a pas encore été communiqué, ou bien via le site sante.fr. Impossible toutefois de vous garantir une injection dès le lundi 18 : la vaccination "sera nécessairement progressive, elle prendra plusieurs semaines au fur et à mesure que les laboratoires nous fourniront les doses de vaccin", a précisé Olivier Véran. Je ne sais pas si vous devrez vous rendre à Paris pour vous faire vacciner, mais je peux vous préciser que le gouvernement compte ouvrir six centres de vaccination par département.

20h16 : J’ai 75 ans et souhaite me faire vacciner dès lundi 18 janvier. Comment s’y prendre : je suis parisienne mais "confinée" à Saint-Palais-sur-Mer depuis mars 2020. J’ai écouté le Premier ministre mais ne suis pas réellement informée sur la marche à suivre ! Dominique

19h54 : Jean Castex est revenu tout à l'heure sur la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni. Voici son intervention.

20h14 : Bonsoir à tous les deux. J'aimerais bien éclairer votre lanterne, mais je ne peux comme vous que constater le silence à propos de l'enseignement supérieur lors de cette conférence de presse. Les Echos ont indiqué avant-hier qu'une réunion s'est tenue, lundi, entre la Conférence des présidents d'université (CPU) et le ministère. D'après leurs informations, le retour en présentiel pourrait (notez bien le conditionnel) être accéléré à partir du 25 janvier dans certaines universités, mais cela ne concernerait que les étudiants de première année. Les autres étudiants devraient attendre le 8 février avant de regagner les amphis. Mais la situation sanitaire est très mouvante, et tout cela pourra évoluer d'ici là.

19h48 : Bonjour, je suis étudiant à l'université de Nantes. Je me demandais s'il y avait eu des informations sur la reprise des cours en présentiel. Si je me souviens bien il avait annoncé une reprise mi-février. Merci d’avance pour votre réponse.

19h48 : Bonsoir, Jean Castex n'a pas parlé des universités, qu'en est-il ?

19h44 : Vous avez raté la conférence de presse de Jean Castex tout à l'heure ? Pas de panique : mon collègue Robin Prudent vous résume dans cet article tout ce qu'il faut retenir. Il y parle donc de la fermeture des restaurants et des lieux culturels, des vaccins, du couvre-feu...

20h29 : "On a un nouveau couteau dans le cœur."

Les mots de désarroi de Stéphane Manigold, co-fondateur du collectif Restons ouverts, après le report "a minima mi-février" de la réouverture des bars et des restaurants. "C'est une détresse qui atteint un niveau, dans la profession, inimaginable", a-t-il réagi sur franceinfo.

19h44 : Bonsoir @Pitchoune et . En fait, il y a la théorie et la pratique. Les vaccins de Pfizer/BioNTech, AstraZeneca/Oxford et Moderna ont en effet été conçus pour que leurs deux doses soient administrées à trois semaines d'intervalle pour le premier et quatre pour les deux autres.
Mais étant donné l'urgence d'une vaccination la plus large possible, l'OMS a jugé mardi que la deuxième dose pouvait être décalée, tout en n'excédant pas six semaines. Un avis que partagent les autorités sanitaires françaises. De son côté, BioNTech a tenu à assurer ses arrières avant-hier, en indiquant que "l'efficacité et la sécurité du vaccin n'ont pas été évaluées pour d'autres calendriers de dosage" que les deux injections espacées de 21 jours. Vous en savez autant que moi !

19h43 : Je ne comprends pas ! Le laboratoire Pfizer avait indiqué que le délai pour injecter la deuxième dose ne devait pas excéder trois semaines pour être efficace à 95%. Pouvez-vous m’éclairer ?

19h36 : Curieux... ce n'est pas ce que dit Pfizer dans ses informations officielles...

19h35 : La France disposera de "plus de 2 millions de doses" du vaccin Moderna en mai et en juin, a annoncé tout à l'heure Olivier Véran. Le ministre de la Santé ajoute que six centres de vaccination seront ouverts en janvier "dans chaque département".

19h34 : Bonjour @Val et merci pour votre question. Jean Castex a apporté des précisions à ce sujet il y a quelques minutes. En fait, la situation actuelle ne change pas, mais est simplement prolongée : "seules certaines catégories de personnes" peuvent venir en France depuis le Royaume-Uni, si un test négatif récent est présenté. Dans l'autre sens (et donc pour votre fils), le site de l'ambassade de France indique qu'un simple formulaire est à remplir avant de rentrer au Royaume-Uni. Attention toutefois : les voyageurs venant de France doivent s'isoler au moins 10 jours, sous peine d'amende. Ce qui ne devrait pas être trop compliqué pour votre fils, puisque toute l'Angleterre est confinée depuis hier.

19h33 : Bonsoir, mon fils français de 19 ans doit rentrer à Londres où il a un appartement car il y fait ses études demain. Il est en possession d'un visa, peut-il y retourner ou les frontières sont-elles fermées ?

19h32 : Pour autant, on reste avec vous pour répondre à toutes vos questions. Mon camarade Vincent Matalon est à votre écoute. Et moi, je vais tout doucement reprendre le fil du reste de l'actualité que nous avons peut-être raté cette dernière heure.

19h21 : "Je me ferai vacciner, je souhaite ardemment me faire vacciner. Je le ferai quand mon tour viendra."

C'est sur cette question que la conférence de presse du Premier ministre se termine.

19h14 : "Nous visons un million de personnes vaccinées d'ici à la fin du mois de janvier", a déclaré Olivier Véran, qui assure également que a deuxième dose du vaccin Pfizer pourra être différée "jusqu'à six semaines au lieu de trois".

19h11 : La conférence de presse de Jean Castex se poursuit encore quelques minutes. Si vous voulez continuer de la suivre, c'est par ici.

19h18 : Vous êtes très (très) nombreux à nous demander si nous avons davantage d'informations concernant les 10 départements qui pourraient voir leur couvre-feu avancé à 18 heures. La réponse est : "non, mais". Non, car nous n'avons à l'heure actuelle pas de liste officielle des dix départements situés principalement "dans l'est" qu'a évoqué Jean Castex. Toutefois, sur son site internet, le gouvernement indique que les départements "où le taux d’incidence en population générale (ou chez les plus de 65 ans) est supérieur à 200" nécessitent une "vigilance particulière". Plusieurs départements sont dans cette situation et ne sont pas encore concernés par un couvre-feu à 18 heures : c'est notamment le cas du Cher, de l'Allier, de la Côte-d'Or, de l'Yonne, du Haut-Rhin et de la Haute-Savoie. Autant de départements qui pourraient s'attendre à du nouveau à ce sujet à partir de demain.

19h10 : Sait-on quels sont ces 10 départements supplémentaires ?

19h10 : Quels sont les 10 départements sous surveillance ?

19h30 : "Il faut vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer les écoles. Car nous savons que les conséquences, y compris sanitaires, de la fermeture des écoles sont absolument désastreuses."

Jean Castex répond à un journaliste sur la question des écoles, et se défend auprès de ceux qui lui demandent de les fermer à nouveau.