Covid-19 : le Danemark étend ses restrictions à tout le pays

Les mesures de semi-confinement en vigueur dans les deux tiers des communes danoises, dont les plus grandes agglomérations, vont être généralisées.

Un parc d\'attractions fermé à Copenhague, la capitale du Danemark, le 9 décembre 2020.
Un parc d'attractions fermé à Copenhague, la capitale du Danemark, le 9 décembre 2020. (NILS MEILVANG / RITZAU SCANPIX / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les pays européens durcissent leurs dispositifs pour faire face à la pandémie de Covid-19. Le gouvernement du Danemark a annoncé, mardi 15 décembre, que les mesures de semi-confinement en vigueur dans les deux tiers des communes danoises, dont les plus grandes agglomérations, allaient être étendues à l'ensemble du pays. "Nous étendons maintenant la fermeture partielle à tout le pays", a écrit sur Facebook le ministre des Transports, Benny Engelbrecht. "Le coronavirus a trop bien pris pied au Danemark. Les taux d'infection sont trop élevés et le nombre d'admissions [à l'hôpital] augmente. Beaucoup trop", a-t-il ajouté.

L'Agence européenne des médicaments se réunira le 21 décembre à propos du vaccin Pfizer-BioNTech. Une réunion extraordinaire du Comité pour les médicaments à usage humain, chargé d'étudier les dossiers au sein de l'Agence européenne des médicaments, est prévue le 21 décembre, a annoncé l'instance dans un communiqué. Cette réunion a pour but d'émettre un éventuel avis favorable pour le recours en Europe au vaccin candidat développé par Pfizer-BioNTech contre le Covid-19Si le feu vert est accordé, il devra encore être validé par la Commission européenne après consultation des Etats membres, ce qui sera l'affaire de quelques jours, afin de délivrer une autorisation de mise sur le marché.

La culture manifeste partout en France ce mardi. "No culture, no future", "muselé pas masqué" ou encore "Art triste". Ce sont les slogans que l'on peut lire un peu partout en France, de Paris à Bastia en passant par Brest, ce mardi. Ces milliers d'acteurs du monde de la culture protestent contre le prolongement du confinement pour les théâtres, cinémas et musées. Ils dénoncent un "mépris" du gouvernement à leur égard. "C'est la catastrophe, ça fait six mois que je ne travaille plus", a déclaré à l'AFP Martin, intermittent du spectacle de 27 ans qui manifeste à Paris. "Les théâtres sont frileux aussi à nous faire travailler car les décisions politiques changent constamment. Ce qui se passe est une mise à mort." 

L'Allemagne mise sur une autorisation pour le vaccin contre le Covid-19 "avant Noël". C'est en tout cas ce que souhaite le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn. "Nous voulons commencer la vaccination avant la fin de l'année", a-t-il expliqué mardi, lors d'une conférence de presse. 

L'incertitude règne encore pour la réouverture des bars et restaurants le 20 janvier. Jean Castex a souligné mardi qu'il ne pouvait pas "garantir" à ce jour que les cafés, bars et restaurants "rouvriront le 20 janvier", en raison des incertitudes pesant sur la circulation du coronavirus. "Ça va dépendre de la façon dont nous aurons passé la période de fêtes, dont j'ai déjà dit qu'elle pouvait être propice à une circulation accélérée du virus si nous n'étions pas collectivement responsables", a déclaré le Premier ministre sur Europe 1.

Les élèves pourront ne pas aller à l'école jeudi et vendredi. Réveillonner sans contaminer : voici la priorité à quelques jours de Noël. "Si vous pouvez ne pas emmener vos enfants à l'école jeudi et vendredi (...) vous le faites", a déclaré le Premier ministre sur Europe 1reprenant à son compte une recommandation du Conseil scientifique.

La France se déconfine, le couvre-feu de retour. Après un confinement d'un mois et demi pour lutter contre le Covid-19, les Français peuvent à nouveau se déplacer, à partir de mardi, sur tout le territoire national (hormis en outre-mer) et sans attestation, sauf pendant le couvre-feu, entre 20 heures à 6 heures. Ce dispositif doit permettre de faire face à une crise sanitaire dont la sortie s'avère bien plus difficile que prévu, avec des indicateurs qui stagnent depuis plusieurs jours. 

Une nouvelle attestation de déplacement disponible. Le justificatif en vigueur pendant le confinement n'est désormais plus demandé en journée. En revanche, il faudra se munir d'un nouveau document pour quitter son domicile pendant le couvre-feu. Celui-ci est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Seule exception : les déplacements seront autorisés la nuit du 24 décembre.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h55 : Le secteur du bâtiment aurait perdu 10 000 emplois cette année, essentiellement des travailleurs intérimaires. Mais la fédération du BTP s'attend à la disparition de 50 000 postes de plus l'an prochain. En cause : des collectivités locales au ralenti pendant la crise, qui tardent à octroyer des permis de construire, et une baisse des constructions notamment à cause des conditions d'emprunt qui se sont durcies ces derniers mois.

23h44 : La situation financière des transports publics est "difficile" et exige "encore un effort" de l'Etat. Les recettes tarifaires devraient être en recul de 30 à 40%, a expliqué le président du Groupement des autorités organisatrices de transport (Gart), Louis Nègre. Il dénonce une inégalité de traitement entre l'Ile-de-France, où un accord a été passé avec l'Etat, et la province "qui ne bénéficie pas exactement des mêmes avantages".

22h37 : Peut-on franchir les frontières pyrénéennes ? En principauté d'Andorre, c'est possible, explique France Bleu Occitanie. Il faut toutefois rentrer avant 20 heures, en raison du couvre-feu français. En revanche, c'est impossible pour aller en Espagne. En théorie, la frontière est ouverte, mais il est interdit de la franchir. La Catalogne et l’Aragon, comme d'autres régions, ont mis en place des "confinements périphériques".

22h18 : Les Français sont désormais libres de circuler et de se rendre partout en France, à condition d'être rentrés à 20 heures pour le couvre-feu. Conséquence logique, les voyageurs étaient de retour dans les gares. Dans les voitures, les sièges inoccupés étaient plutôt rares. La SNCF prévoit un pic d'affluence le 23 décembre.


FRANCE 2

22h05 : Les règles ont changé et un couvre-feu est désormais appliqué entre 20 heures et 6 heures. Les personnes doivent justifier d'un motif légitime et posséder une attestation en règle pour se déplacer pendant ce créneau horaire. Les premiers contrôles ont par exemple été menés à Ajaccio (Corse-du-Sud), rapporte France 3 Corse ViaStella.

Des agents de police procèdent à un contrôle suite à la mise en place du couvre-feu.


STELLA ROSSI

22h30 : Le célèbre violoniste Renaud Capuçon a joué un concert dans une grande surface de l'enseigne Carrefour à Chambéry (Savoie), rapporte France Bleu Pays de Savoie. Cette opération, soutenue par l'enseigne, a été organisée à l'occasion d'une journée de mobilisation contre la fermeture des lieux culturels. La vidéo est disponible ici.

21h32 : Des maillots étendus sur la pelouse, un stade désespérément vide... Le club de football américain de Thonon (Haute-Savoie), les Black Panthers, a tourné une vidéo "pour défendre et porter haut la défense du sport amateur et semi -professionnel", explique le président du club Benoit Sirouet à France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

FRANCE 3 AUVERGNE RHÔNE-ALPES

21h04 : Voici les principaux titres de l'actualité :

• Michèle Rubirola a démissionné de son fauteuil de maire de Marseille. L'édile a dit souhaiter que son premier adjoint, le socialiste Benoît Payan, soit son successeur.


Au total, Santé publique France a enregistré 11 532 tests positifs au cours des 24 dernières heures. La semaine dernière, déjà, la moyenne quotidienne était de 12 000 nouveaux cas.


• Le gouvernementa annoncé qu'une "tolérance" sur les absences serait appliquée jeudi et vendredi dans les établissements scolaires pour permettre aux élèves et à leurs familles de s'autoconfiner avant les fêtes.


La perpétuité a été requise contre Ayoub El Khazzani, le tireur que des passagers avaient réussi à maîtriser à bord du Thalys Amsterdam-Paris en août 2015, évitant ainsi un massacre.

Les handballeuses françaises, championnes d'Europe en titre, se sont qualifiées pour les demi-finales de l'Euro-2020 grâce à leur victoire contre la Suède (31-25) dans le dernier match du tour principal.

20h59 : Emmanuel Macron avait promis une prime de 1 500 euros pour les soignants engagés contre le Covid-19 durant la première vague. Mais les intérimaires recrutés dans les hôpitaux, eux, ne l'ont pas touchée. Le ministère fait valoir que les médecins intérimaires "disposent déjà d’une rémunération très importante" et qu'il était légalement impossible de faire une différence avec les autres soignants ayant recours à ces contrats. Explications.

FRANCE 2

20h48 : Il utilise un écouvillon nasal, mais pas aussi long que ceux utilisés dans le cadre médical. Il peut indiquer la présence du virus en 20 minutes et sera vendu environ 30 dollars (25 euros). Le fabricant prévoit de mettre trois millions d'unités sur le marché en janvier puis des millions supplémentaires dans les mois suivants.

Image


ELLUME HEALTH

20h44 : L'agence américaine du médicament (FDA) a autorisé (en anglais) la commercialisation aux Etats-Unis du premier test Covid-19 à domicile et sans ordonnance. Il s'agit d'un test antigénique, un peu moins précis que le test PCR. Fabriqué par la compagnie Ellume, il a tout de même identifié correctement 96% des échantillons positifs et 100% des échantillons négatifs.

20h24 : Face à la prolongation de la fermeture des salles et des lieux culturels décidée par le gouvernement, le monde de la culture et du spectacle s'est mobilisé partout en France. "Les habitants d’une cité ne voient souvent rien d'autre et avoir des projets permet de donner de l’espoir. Moi j’avais des projets culturels pour eux", déplore Pascale, animatrice culturelle présente dans la manifestation parisienne. Reportage.

Pascale, animatrice dans un centre social, manifeste contre la fermeture prolongée des lieux culturels, le 15 décembre à Paris.  (Manon Botticelli / Franceinfo Culture)


MANON BOTTICELLI

20h16 : Bonsoir . Je me réfère au site du ministère chargé des Sports. Il est écrit que la pratique sportive des mineurs, déjà possible en plein air, "peut reprendre dans les équipements clos et couverts". Le protocole sanitaire prévoit le port du masque "avant et après la pratique". Il n'est pas demandé aux enfants d'être équipé durant le temps de l'activité physique, mais ils doivent remettre le masque aussitôt après.

20h15 : Bonsoir et merci pour toutes vos infos. Question pratique : les activités sportives des enfants ont repris aujourd’hui pourtant je m’étonne qu’il leur ait été demandé de garder le masque pendant le sport ! Il y a-t-il des consignes gouvernementales à ce sujet ? Bon courage !

20h08 : A l'hôpital, la situation continue à s'améliorer légèrement : 2 871 patients atteints des formes les plus graves de la maladie se trouvaient dans les services de réanimation, soit 25 de moins qu'hier. Au total, 25 207 patients sont hospitalisés en France avec un diagnostic de Covid-19, en baisse de 242 par rapport à hier.

20h10 : Au total, Santé publique France a enregistré 11 532 tests positifs au cours des 24 dernières heures. La semaine dernière, déjà, la moyenne quotidienne était de 12 000 nouveaux cas, largement au-dessus des 5 000 qu'espérait atteindre le gouvernement pour la mi-décembre.

COVID-19 - Les chiffres clés en France au 15/12/2020


SANTE PUBLIQUE FRANCE

20h03 : La date de début de la vaccination en France sera évoquée demain lors du Conseil de défense, a appris France 2 auprès d'une source gouvernementale. Cette campagne pourrait débuter dès le 24 décembre, à condition bien sûr que l'Agence européenne du médicament ait délivré une autorisation de mise sur le marché.

20h09 : "C'est un simple conseil qui nous vient du Conseil scientifique (...). Nous le relayons, et le Premier ministre l'a fait ce matin. On acceptera, on tolérera des absences d'élèves jeudi et vendredi. Mais c'est juste une tolérance, ce n'est pas davantage."



Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, est une nouvelle fois revenu sur la possibilité de ne pas emmener les enfants à l'école ce jeudi et ce vendredi, afin d'appliquer un "autoconfinement" avant les fêtes de fin d'année en famille. Il s'exprimait sur BFMTV.

19h30 : Bonsoir @prof désabusé. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, est sur la même ligne que le Premier ministre. "Les absences de ceux qui voudraient se confiner 7 jours avant de retrouver leur famille seront tolérées", a-t-il écrit, en précisant que "ces absences doivent être signalées par avance à l’établissement". Une note devait être adressée en ce sens aux recteurs, expliquait le ministère à nos confrères de l'AFP.

19h30 : Bonsoir franceinfo. Je vous sollicite pour savoir si Jean-Michel Blanquer à donné d'autres infos pour cet "autoconfinement" de jeudi et vendredi ? A-t-il contredit Jean Castex ? Merci pour votre réponse.

19h26 : Les premières doses du vaccin de Moderna contre le Covid-19 devraient arriver au Canada "avant la fin décembre", a annoncé le Premier ministre canadien Justin Trudeau. La semaine dernière, le pays a déjà donné son feu vert au vaccin développé par Pfizer et BioNTech et la campagne de vaccination a débuté hier avec ce produit.

18h52 : Les pathologies saisonnières (grippe, gastro-entérite...) ont une diffusion plus limitée cette année. "Le masque, premier geste barrière pour tout ce qui est rhinopharyngite et bronchite, a largement diminué ces pathologies", explique Caroline Tortissier, pharmacienne à Albi (Tarn).



FRANCEINFO

18h47 : Mais à l'été 2021, l'activité resterait encore à environ 3% en deçà de son niveau d'avant la crise. L'Insee ne publie pas encore de prévision annuelle, contrairement à la Banque de France qui anticipe une croissance de 5% l'an prochain, quand le gouvernement table sur 6%.

18h47 : A la mi-2021, selon cette hypothèse, l'économie aurait rattrapé une bonne partie de la chute record estimée à 9% cette année (due en grande partie au recul des services marchands, 5 points).

18h47 : L'économie française devrait se ressaisir durant la première moitié de 2021, explique l'Insee dans sa dernière note de conjoncture. Il prévoit un rebond du produit intérieur brut (PIB) de 3% au premier trimestre, puis une progression d'encore 2% au deuxième, mais si et seulement si la situation sanitaire fait l'objet d'une "stabilisation progressive".

18h38 : "Cela semble un peu compliqué de dire que deux jours de classe ne sont pas importants alors que depuis la rentrée le ministère prône l'obligation de scolarité pour tous et le fait d'être présent à l'école."



Le Premier ministre Jean Castex suggère aux parents de ne pas emmener leurs enfants à l'école ce jeudi et ce vendredi, afin de limiter les risques de contamination à Noël. Le Conseil scientifique recommande en effet un "autoconfinement" d'une semaine pour ceux qui souhaitent passer des fêtes en famille. Guislaine David, porte-parole du SNUipp-FSU, a réagi à cette tolérance accordée aux parents.

18h29 : Connaissez-vous Obépine ? Cet observatoire a pour mission de contrôler les eaux usées des stations d'épuration afin de détecter des charges virales du Sras-CoV-2, responsable du Covid-19. Ces analyses, par exemple, ont permis d'identifier de manière précoce la recrudescence de la circulation du virus. Explications.

Des prélèvements locaux sont organisés par des marins-pompiers devant un Ehpad, à Marseille.  (SPEICH FRV?DV?RIC / MAXPPP)


MAXPPP

18h26 : Bonsoir @mulot82. Moderna annonce que son vaccin candidat à ARN peut être conservé six mois à -20°C, puis 30 jours au réfrigérateur (2-8°C) et 12 heures à température ambiante, avant d'être administré. Pfizer et BioNTech expliquent que leur produit doit être conservé à -70°C, puis cinq jours à température réfrigérée (2-8°C). L'ARN est une molécule fragile, ce qui explique ce recours à la congélation.

18h22 : Bonsoir franceinfo, une question me taraude et je ne trouve la réponse nulle part. Le vaccin pour la Covid-19 doit être conservé à -70 degrés, mais jusqu'à quand avant l'injection, à quelle température pratique-t-on celle ci ? Merci si vous avez la réponse.

18h15 : Le gouvernement a autorisé les communes à ouvrir leurs salles polyvalentes pour permettre aux ouvriers du bâtiment de déjeuner au chaud. Les restaurants sont en effet fermés au moins jusqu'au 20 janvier. "Tout ce qui contribue à faciliter l'activité des entreprises, en particulier des plus petites d'entre elles, doit être encouragé", a commenté Alain Griset, ministre délégué chargé des PME.

18h04 : "Pas essentiel."Au Grand Rex, c'est la déception qui occupe la tête d'affiche. Comme tous les cinémas, l'établissement parisien doit encore patienter avant de pouvoir rouvrir ses portes. Des manifestations ont été organisées dans de nombreuses villes afin de dénoncer la fermeture des lieux culturels au moins jusqu'au 7 janvier.

18h01 : Il est 18 heures, prenons le temps de rembobiner l'actualité de cet après-midi :

• Michèle Rubirola a démissionné de son fauteuil de maire de Marseille. L'édile a dit souhaiter que son premier adjoint, le socialiste Benoît Payan, soit son successeur.


• La Haute Autorité de santé recommande que la campagne de vaccination contre le Covid-19 "se fasse autant que possible sous la supervision d'un médecin", dans un premier temps.

Le ministère public a requis 30 ans de réclusion contre Cécile Bourgeon et son ex-compagnon Berkane Makhlouf pour la mort de la petite Fiona, lors d'un nouveau procès en appel devant les assises du Rhône.


Suivant les dernières recommandations du Conseil scientifique, l'exécutif a annoncé qu'une "tolérance" sur les absences serait appliquée jeudi et vendredi dans les établissements scolaires pour permettre aux élèves et à leurs familles de s'autoconfiner avant les fêtes.

17h59 : La Haute Autorité de santé recommande que la campagne de vaccination contre le Covid-19 "se fasse autant que possible sous la supervision d'un médecin", dans un premier temps. Dans un second temps, les vaccins pourront être inoculés par les infirmiers et les pharmaciens.

17h27 : "La rue, ça fatigue. Il faut solliciter, c'est une chose que je ne voulais pas faire mais je suis obligée de le faire aujourd'hui pour pouvoir avancer, dignement. (...) Je demande [de l'argent] aux gens pendant cette mauvaise passe parce que je sais que ça ne sera qu'un moment, ça ne va pas être tout le temps."

18h39 : La prime exceptionnelle de Noël est versée aujourd'hui à 2,5 millions de ménages très précaires, soit 200 000 de plus que l'an dernier. Elle concerne les bénéficiaires du RSA, mais aussi les chômeurs en fin de droits, comme Zoé, qui galère depuis des années et que la crise du Covid-19 a poussée dans la grande précarité. Cette quadragénaire, sans diplôme et divorcée, a accepté de témoigner sur notre site.

17h15 : Plusieurs milliers de personnes, dont de nombreux entrepreneurs et petits commerçants, se sont réunis aujourd'hui sur la place Maïdan de Kiev pour protester contre le confinement en Ukraine. Une quarantaine de policiers ont été blessés lors de heurts avec les manifestants.





(GENYA SAVILOV / AFP)

16h43 : Selon l'agence américaine du médicament, le vaccin du laboratoire Moderna contre le Covid-19 ne présente "pas de problème de sécurité spécifique". L'analyse de la FDA a également confirmé une efficacité du vaccin à 94,1%. L'agence doit se réunir après-demain pour décider de son autorisation en urgence.

15h56 : Suivant l'avis du Conseil scientifique, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé la possibilité de ne pas envoyer les enfants à l'école deux jours avant les vacances de fin d'année. Une annonce (tardive) qui a fait bondir nombre de parents et d'enseignants. J'ai recueilli leurs réactions.

Des élèves portant le masque, le 1er septembre 2020, dans une école à Bron, dans la métropole de Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP) (JEFF PACHOUD / AFP)

15h47 : Alors que la France a allégé son confinement à 10 jours de Noël, le reste de l'Europe, confronté à une recrudescence de cas de Covid-19, a décidé de durcir les mesures de restrictions. Petit tour d'horizon, des Pays-Bas à l'Italie.

15h42 : "Pour ma part, n'ayant aucune instruction officielle, les lycées restent ouverts, les cours seront assurés et les enseignants présents. Ce qui est surprenant c'est qu'on ne parle que de jeudi et vendredi alors que dans le secondaire il y a encore pas mal d'établissements ouverts le samedi."

15h42 : "Heureusement que nous sommes connectés et que nous regardons la télévision parce que pour l'instant nous n'avons aucune instruction officielle. Nous sommes submergés d'appels, notamment parce que nous avons des internes. Donc, il y a une certaine confusion."

16h06 : "Pour l'instant nous n'avons aucune instruction officielle" sur les absences tolérées dans les écoles jeudi et vendredi, indique à franceinfo la secrétaire générale adjointe du Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale. "Les directeurs d'établissements n'ont pas la précision pour savoir si le secondaire est concerné ou pas", précise cette proviseure d'un lycée lillois.

15h34 : Les professionnels de la culture manifestent aujourd'hui, dans plusieurs villes dont Paris, pour protester contre la fermeture prolongée des musées, salles de spectacles et lieux culturels. Voici quelques images relayées sur Twitter.

15h37 : Une réunion extraordinaire du Comité pour les médicaments à usage humain, chargé d'étudier les dossiers au sein de l'Agence européenne des médicaments, est prévue lundi prochain pour discuter de l'autorisation du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19. Cette rencontre a été avancée d'une semaine.

15h07 : Après les recommandations du Conseil scientifique de "s’autoconfiner", le gouvernement autorise les familles à ne pas envoyer les enfants à l’école jeudi et vendredi, pour limiter les risques de contamination. "C’est une fausse bonne mesure, l’école est une priorité, pas une option", a réagi la présidente de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (Peep) du Val-de-Marne.