Covid-19 : les Etats-Unis visent au moins une injection pour 70 % des adultes d'ici le 4 juillet

Le président américain Joe Biden a annoncé l'objectif de 160 millions d'Américains entèrement vaccinés d'ici la même date.

Des fioles du vaccin Sinovac contre le Covid-19, le 15 avril 2021, à Silvia (Colombie).
Des fioles du vaccin Sinovac contre le Covid-19, le 15 avril 2021, à Silvia (Colombie). (LUIS ROBAYO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"La lumière au bout du tunnel". Le président américain Joe Biden a fixé mardi 3 mai un nouvel objectif de vaccination contre le Covid-19 aux Etats-Unis. Au moins une injection pour 70 % des adultes d'ici la fête nationale du 4 juillet. Lors d'une allocution depuis la Maison Blanche, le chef d'Etat a également annoncé l'objectif de 160 millions d'Américains entièrement vaccinés d'ici la même date. "La lumière au bout du tunnel est de plus en plus forte", a-t-il souligné. Ce direct est désormais terminé.

 Plus d'un quart des 447 millions d'habitants de l'Union européenne a reçu au moins une dose de vaccin. "La vaccination s'accélère en Europe : nous venons de dépasser les 150 millions de vaccinations", a tweeté Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Nous aurons suffisamment de doses pour vacciner 70% des adultes de l'UE en juillet." Suivez notre direct. 

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé le lancement d'une procédure d'"examen continu" du vaccin chinois Sinovac. Cela ouvre la voie à une éventuelle demande d'autorisation prochaine dans l'Union européenne. La décision du comité des médicaments à usage humain de l'EMA "de commencer l'examen continu se fonde sur des résultats préliminaires d'études en laboratoire (données non cliniques) et des études cliniques", précise un communiqué.

Plus de 20 millions de cas en Inde. Le deuxième pays le plus peuplé au monde compte, mardi, 20,3 millions de cas confirmés de Covid-19. Un chiffre largement sous-estimé, selon la communauté scientifique. L'épidémie a par ailleurs causé la mort de 222 408 personnes, alors que les hôpitaux sont submergés et à court de réserves d'oxygène, de médicaments et de lits, malgré l'afflux d'aide internationale ces derniers jours.

 Les droits des résidents d'Ehpad "grandement entravés". Le droit à une "vie privée et familiale" a été plus entravé au cours de la crise sanitaire pour les résidents d'Ehpad que pour le reste de la population, dénonce la Défenseure des droits dans un rapport qui formule une soixantaine de recommandations pour garantir leur "liberté".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h53 : La patronne d'un magasin de chaussures de Pithiviers (Loiret) se désole de voir son commerce maintenu fermé jusqu'au 19 mai. "Ils annoncent du beau temps en fin de semaine, on aurait dû cartonner", déplore-t-elle, après avoir été jusqu'à envoyer des chaussures usées à Jean Castex pour défendre l'importance de ces boutiques et tenter d'infléchir sa position.

23h33 : Selon un décompte de l'AFP, 9% des citoyens européens sont désormais entièrement vaccinés. Malgré la récente accélération, l'UE reste à la traîne des Etats-Unis (environ 30 % de la population entièrement vaccinée), d'Israël (58 %) et du Royaume-Uni (23 %).

23h31 : A ce jour, 25,1 % de la population de l'UE a déjà reçu au moins une première dose de vaccin (contre 24,1% de la population française). La présidente de la Commission européenne dit viser les 70% d'ici juillet.

23h17 : Voici une sélection de nos meilleurs articles de la journée :

• Notre journaliste Camille Adaoust vous explique ce que la loi Climat pourrait changer pour vous, aussi bien à la maison, sur la route ou encore dans les commerces.

• Juliette Campion remonte le fil de la cellule Ariane, qui avait été lancée pour identifier un lien éventuel entre Nordahl Lelandais et d'autres affaires non élucidées (avant d'être dissoute en catimini).

• Nous vous présentons enfin les contours du forfait psy mis en place pour les enfants et les adolescents souffrant de troubles psychiques à cause de la crise sanitaire.

22h30 : Confronté à une crise inédite, le secteur aérien est-il un filon d'avenir ? C'est ce que pensent des dizaines de petites compagnies, qui sont nées à travers le monde ces derniers mois. Leur pari : profiter d'avions au rabais et de salariés moins exigeants après avoir perdu leur emploi dans les compagnies historiques.




22h10 : Pour rédiger son rapport sur les droits "entravés" des résidents des Ehpad pendant la crise sanitaire, la défenseure des Droits s'est appuyée sur les nombreux témoignages reçus par ses services. Annette fait partie de ceux qui lui ont écrit pour dénoncer la situation de son père, devenu "un sous-citoyen", selon elle. Témoignages.

22h03 : Comment faire des photos de classe à l'heure du masque obligatoire ? A Rodez, un photographe a décidé de mettre les enfants en boîte, littéralement. Pas mal, non ?




20h11 : Le gouvernement est confiant sur la possibilité d'atteindre son objectif de 20 millions de primo-injections d'ici au 15 mai. Mais Jean Castex n'est pas entièrement serein pour la suite : "Nous progressons moins vite que ce que nous pourrions car AstraZeneca est insuffisamment utilisé", a-t-il reconnu ce matin.

20h11 : Des nouvelles de la vaccination en France : 274 698 primo-injections ont eu lieu dans les dernières 24 heures, de quoi atteindre un rythme record en moyenne glissante. Plus de 16 millions de personnes ont désormais reçu au moins une dose, soit 24 % de la population.

20h05 : A l'heure du dîner, voici un nouveau point sur l'actualité avec entrée, plat, dessert et digestif :

• L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi Climat en première lecture avec 332 voix pour, 77 contre et 145 abstentions. Ce texte gouvernemental inspiré des travaux de la Convention citoyenne sur le climat doit désormais prendre la direction du Sénat, où il est attendu courant juin.

• Une réunion est en cours au siège des Républicains pour trancher la question de l'éventuelle constitution d'une liste face à celle du président sortant de la région Paca, Renaud Muselier, qui a timidement ouvert la sienne à LREM. Suivez notre direct.

• Les mots "télétravailler", "nasopharyngé" ou encore "coronapiste" font leur entrée dans le Petit Larousse 2022. Au total, 170 nouveaux termes arrivent dans le dictionnaire, un bouleversement inédit qui "rappelle ce qui s'est passé pendant la Révolution française", selon un linguiste.

• H-1 avant le coup d'envoi de la demi-finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester City. Battus 2-1 au Parc des princes, les Parisiens débuteront la rencontre sans leur meilleur buteur cette saison, Kylian Mbappé, qui est sur le banc en raison d'une blessure au mollet.

19h48 : On continue d'analyser les chiffres du soir, avec une tendance qui se confirme chaque jour un peu plus : le nombre de nouveaux cas positifs recule. La moyenne sur les sept derniers jours pourrait même bien passer sous les 20 000 dès demain.

19h28 : Après une hausse ponctuelle hier, le nombre de patients Covid dans les services de réanimation repart à la baisse. Ces malades sont désormais 5 504, contre 5 630 hier. Le total des patients Covid à l'hôpital est également en recul, à 28 427, contre 28 950 la veille


19h24 : Et si le respect du protocole officiel n'était pas la solution mais le problème ? L'association de directeurs d'établissements pour personnes âgées ADPA demande une "réécriture" du protocole dans les Ehpad, afin de "rompre (...) avec les mesures restrictives dérogatoires au droit commun pointées par la Défenseure des droits".

19h18 : "Beaucoup prennent encore trop de mesures restrictives en matière de droit de visite ou de droit de sortie", estime Brigitte Bourguignon, qui fait savoir que la "décision d'allègement des mesures" va être rappelée aux Ehpad.

19h17 : Après la publication par la Défenseure des droits d'un rapport sur les entraves aux libertés des résidents des Ehpad, la ministre chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, déplore un manque de "respect" dans certains établissements du "protocole allégé" publié en mars.

18h58 : Sur Twitter, le journaliste du Parisien Nicolas Berrod, observateur avisé des livraisons de données épidémiques, souligne que le 1er-Mai, férié, a contribué mécaniquement à cette baisse du nombre de cas positifs.

18h54 : C'est un indicateur scruté de près, car il pourrait compromettre localement certaines étapes du déconfinement : le taux d'incidence est désormais inférieur à 400 dans l'ensemble des départements. La Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne sont les deux derniers territoires à être passés sous cette barre.

18h51 : La France ne compte plus aucun département dont le taux d'incidence dépasse le seuil de 400 cas pour 100 000 habitants.

18h32 : "Je n'avais jamais vu un tel changement linguistique. Cela me rappelle ce qui s'est passé pendant la Révolution française : un bouleversement, l'apparition de mots et de sens nouveaux et surtout une appropriation collective de la langue."

Ce professeur de linguistique nous raconte comment l'année écoulée a bouleversé nos dictionnaires (en plus de nos vies).

18h33 : Les mots "télétravailler", "nasopharyngé" ou encore "coronapiste" font leur entrée dans le Petit Larousse 2022. Une équipe de France 2 est partie tester vos connaissances sur certains de ces 170 nouveaux termes, plus ou moins bien assimilés...




18h00 : Voici le point sur l'actualité à 18 heures :

Un pass sanitaire assurant qu'une personne est vaccinée contre le Covid ou a eu un test négatif peut être utilisé pour faciliter le "retour à la vie normale", à condition que ce soit "de manière temporaire et exceptionnelle", estime aujourd'hui le Conseil scientifique. Nous vous en disons plus ici.

Après l'affront de l'accord LREM-LR en Paca, Les Républicains ont voulu calmer le jeu en écartant une exclusion de Renaud Muselier, tout en lui demandant de clarifier sa position pour permettre à la droite de "résister à la déstabilisation" qu'ils prêtent à Emmanuel Macron.

• Le Paris Saint-Germain a besoin d'un nouvel exploit chez un grand d'Europe, Manchester City, vainqueur de la demie aller (2-1), afin de disputer une seconde finale de Ligue des champions d'affilée. Les Parisiens devront composer avec un Kylian Mbappé affaibli, qui débutera sur le banc.

• Alexandre Benalla, ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, sera jugé du 13 septembre au 1er octobre pour des violences commises lors de la manifestation du 1er-Mai 2018 et l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques, a annoncé le tribunal correctionnel de Paris.

17h19 : Ce pass, en format papier ou numérique, attesterait de la réalisation récente d'un test de dépistage négatif, de l'administration d'un vaccin contre le Covid-19 ou d'une infection ancienne par le virus. Un tel outil permet "d'envisager de rouvrir et de reprendre, en contrôlant le risque sanitaire sans qu'il puisse être affirmé que ce dernier soit nul ou très faible, des activités rassemblant un nombre élevé de personnes", juge le Conseil scientifique. En revanche, son usage "soulève de nombreuses questions d'ordre technique, pratique, éthique et de santé publique", qui ne relèvent pas de sa compétence, prévient-il.

17h19 : Doit-on instaurer un pass sanitaire en France pour lever les restrictions liées à l'épidémie ? Oui, mais à condition que ce soit "de manière temporaire et exceptionnelle", estime aujourd'hui le Conseil scientifique (document PDF).

16h29 : Bonjour @Yllen ! D'abord, quelques précisions issues de notre FAQ par rapport à votre message : le vaccin d'AstraZeneca ne montre en effet pas de protection contre les formes légères ou modérées du Covid-19 provoquées par le variant identifié en Afrique du sud, mais la protection qu'il confère contre les formes sévères est encore mal connue. Il est toutefois vrai que la Haute Autorité de santé a préconisé, début avril, de privilégier les vaccins Pfizer et Moderna dans les territoires où le variant B.1.351 est "significativement présent", comme la Moselle. Puisque vous êtes âgé(e) de 66 ans, vous ne pourrez normalement pas bénéficier d'un autre vaccin qu'AstraZeneca pour votre seconde dose. Cette possibilité n'est actuellement offerte qu'aux personnes âgées de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, désormais réservée aux plus de 55 ans.

16h29 : Bonsoir Vincent,66 ans, reçu une première injection d'AstraZeneca, deuxième injection prévue le 2 juin mais, car il y a un "mais"... on sait maintenant que ce vaccin ne couvre qu'à environ 10% les variants sud-africain et brésilien. Est-il possible de bénéficier d'un vaccin à ARN messager pour cette 2ème injection ?

15h56 : A quoi ressemblera le déconfinement dans le secteur culturel? Interrogée par les députés hier soir, Roselyne Bachelot a promis que "toutes les filières" seraient aidées pendant les semaines de réouverture progressive des lieux culturels. La ministre de la Culture a également donné une ébauche des modalités d'accueil du public. Nous vous en disons plus par ici.

15h47 : Les organisateurs comptent notamment insister sur "les promesses non tenues, notamment concernant la PMA", selon l'Inter-LGBT. L'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, contenue dans le projet de loi de bioéthique, a en effet pris du retard en raison de l'épidémie de coronavirus qui a bousculé l'agenda parlementaire. Début février, le Sénat dominé par la droite a raboté le projet, en supprimant l'ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, ainsi que la possibilité pour les femmes d'une autoconservation de leurs ovocytes sans raison médicale.

15h45 : Annulée en 2020 à cause de l'épidémie, la marche des fiertés fera son retour le 26 juin. Les organisateurs promettent un défilé "politique", qui se déroulera sans ses habituels chars, selon l'interassociative Inter-LGBT.

15h22 : Dans un article publié hier, Le Parisien assurait que les mariages pourraient avoir lieu à partir du 19 mai, à condition que les convives n'occupent que 35 % maximum de la capacité des lieux de fête. Contacté par franceinfo, l'entourage d'Alain Griset, ministre délégué aux PME, se veut plus prudent : "l’Union des professionnels solidaires de l'événementiel a communiqué une version de travail qui n'est pas arbitrée de notre côté. Tous les ministres mènent une grande série de consultations cette semaine pour accompagner les secteurs et à l’issue de ça, il y aura un retour sur des protocoles finalisés".

15h00 : La chambre basse du parlement, le Bundestag, se prononcera sur cette proposition du gouvernement après-demain et le Bundesrat, la chambre haute, vendredi. En cas d'adoption, ces assouplissements pourraient ainsi entrer en vigueur dès ce week-end.

15h00 : L'Allemagne va lever plusieurs restrictions, dont l'obligation de test négatif pour entrer dans des magasins ou les limitations de réunions privées, pour les personnes vaccinées contre le Covid-19, annonce la ministre de la Justice. Le couvre-feu nocturne récemment instauré à partir de 22 heures ne s'appliquera plus non plus aux personnes ayant reçu deux doses de vaccin.

14h52 : Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a indiqué aujourd'hui qu'il s'attendait à vendre 1,6 milliard de doses de son vaccin contre le Covid-19, développé en partenariat avec BioNTech. Cela lui rapporterait environ 26 milliards de dollars, soit bien davantage que ses précédentes estimations.

14h14 : Le Grand Prix de Formule 1 de Monaco se tiendra le 23 mai avec 7 500 spectateurs qui devront se soumettre à des tests PCR, annonce le gouvernement de la Principauté. Il s'agira, au niveau mondial, du premier grand prix de la saison 2021 à se tenir avec autant de spectateurs, alors que la F1 évolue sous bulle depuis les débuts de la pandémie.

14h10 : Bonjour . Vous avez raison, le vaccin anti-Covid de Moderna est un peu moins évoqué que les autres dans la presse. Je ne suis pas épidémiologiste, mais je pense qu'une partie de l'explication réside dans le nombre de doses disponibles en France. Au moment où je vous parle, un peu plus de 1 860 000 doses de ce vaccin ont été injectées en France, contre plus de 16 540 000 de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, qui utilise la même technique de l'ARN messager que Moderna. Leur efficacité sur les formes symptomatiques de la maladie est en tout cas comparable, comme vous pouvez le constater dans notre foire aux questions sur les vaccins.

14h10 : Bonjour. On ne lit JAMAIS rien, ni de positif, ni de négatif à propos du vaccin Moderna. Savez-vous pourquoi ? Grand Merci.

14h00 : On fait le point sur l'actualité à 14 heures :

Sinovac sera-t-il injecté en Europe ? Le vaccin chinois contre le Covid-19 a en tout cas débuté aujourd'hui sa procédure d'examen continu auprès de l'Agence européenne des médicaments. Suivez l'actualité sur la pandémie en direct.

Le président des Républicains Christian Jacob a assuré que son parti n'était "pas du tout dans un sujet d'exclusion" de Renaud Muselier après l'alliance passée par ce dernier en Paca avec LREM pour les régionales.

• D'anciens partenaires de Nordahl Lelandais se succèdent depuis ce matin à la barre de la cour d'assises de Savoie. Objectif : faire la lumière sur la personnalité de l'ancien maître-chien, accusé d'avoir tué le caporal Arthur Noyer.

• Gagner en marquant au moins deux fois. Voilà ce que doivent faire les joueurs du PSG ce soir, en demi-finale retour de la Ligue des champions face à Manchester City. Franceinfo sport vous détaille les raisons d'y croire.

13h35 : J'ajoute que pour le moment, quatre vaccins sont autorisés dans l'Union européenne : ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. Depuis cet après-midi, quatre sont dans le processus d'examen continu : Spoutnik V, Novavax, CureVac, et donc le chinois Sinovac.

13h47 : Bonjour et merci pour votre question, qui me donne l'occasion d'expliciter un peu la manière dont l'Agence européenne des médicaments décide de donner ou non son feu vert à l'utilisation d'un vaccin contre le Covid-19 sur notre continent.

L'examen continu est la première étape de ce processus et consiste en fait en une étude prolongée des données et des essais cliniques sur le vaccin en question. Une fois cette étape passée, une demande officielle d'autorisation de mise sur le marché conditionnelle d'un an doit suivre. En général, le temps écoulé entre l'examen continu et l'autorisation va de deux à quatre mois.

13h31 : Bonjour franceinfo. Que signifie examen continu ? Merci

13h15 : Sur Twitter, le journaliste du Parisien Nicolas Berrod relève que trois candidats vaccins, Novavax, Curevac et Spoutnik V, faisaient jusqu'à présent l'objet d'une telle démarche de la part des autorités européennes.

13h12 : L'agence européenne des médicaments se fonde "sur des résultats préliminaires d'études en laboratoire (données non-cliniques) et des études cliniques" pour lancer l'examen continu du vaccin chinois, explique dans un communiqué le régulateur européen installé à Amsterdam.

13h11 : Les autorités sanitaires européennes annoncent le lancement d'un examen continu du vaccin chinois Sinovac.

13h24 : "Il y aura peut être des stratégies de contournement mais ce sera à la marge."

Une vaccination ouverte à tous sans le dire ? Invité de la radio Europe 1, Olivier Véran a justifié ce matin, au nom du "bon sens", l'ouverture aux injections pour tous les adultes sur simple déclaration d'une maladie chronique. "J'aurais pu demander à quatre millions de Français [les 18-50 ans obèses ou atteints de maladies chroniques] d'aller chez leur médecin, embouteiller les cabinets médicaux en pleine vague épidémique, pour leur demander une attestation selon laquelle ils auraient une maladie", a-t-il développé. Et de conclure : "Je fais confiance aux Français."

13h25 : "Cette maîtrise de l'aération/ventilation des établissements recevant du public doit constituer un point fort sur lequel peut s'appuyer un protocole sanitaire", écrit encore le HCSP dans son avis. C'est d'autant plus vrai "lorsque certaines mesures barrières (notamment le masque ou la distance interindividuelle) ne sont pas adaptées à l'activité de l'établissement (restaurant, écoles maternelles, etc.)".

13h25 : Comment éviter les contaminations dans les lieux où le respect des gestes barrières est délicat ? Il faut "ouvrir les fenêtres au moins 5 minutes toutes les heures" dans les lieux qui reçoivent du public, notamment les écoles, et mesurer le renouvellement de l'air avec des capteurs de CO2 pour mieux combattre le Covid-19, préconise aujourd'hui le Haut Conseil de la santé publique (HCSP).

12h30 : "Depuis six ans, on a reçu 900 réclamations, dont 200 depuis le début de la crise."

La Défenseure des droits publie aujourd'hui un rapport sur le respect des droits fondamentaux des personnes âgées hébergées dans les Ehpad. Les droits de ces résidents à une vie privée et familiale ont été plus entravés au cours de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19 que pour le reste de la population, détaille Claire Hédon au micro de franceinfo.

11h14 : Alain Griset appelle également les cafés et restaurants à rouvrir, même en activité réduite. "Il y aura un accompagnement, mais il est évident que chacun doit reprendre l’activité. Les restaurateurs qui nous ont beaucoup demandé de rouvrir, je ne comprendrais pas pourquoi certains resteraient fermés", a affirmé le ministre.