Covid-19 : vers une troisième dose de vaccin pour les plus fragiles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : vers une troisième dose de vaccin pour les plus fragiles
France 2
Article rédigé par
S. de Misouard - France 2
France Télévisions

Les troisièmes injections de vaccin contre le Covid-19 devraient avoir lieu dès le mois de septembre pour les plus fragiles.

Renée Guérin, 93 ans, est résidente dans un Ehpad près de Niort (Deux-Sèvres). Pour elle, aucune raison de s’opposer à la troisième dose de vaccin contre le Covid-19. "C’est ridicule d’attraper la maladie puis de la donner à d’autres. Vaut mieux se faire vacciner", confie-t-elle. Dans les Ehpad, les premières injections seront proposées dès le 13 septembre. Pierre Fleury a été malade après la seconde dose. Il est catégorique : "Moi c’est non, vu que j’ai été malade".

"Je pense que c’est une bonne chose"

Sur un marché à Fort-de-France, en Martinique, où l’épidémie flambe, la mesure ne fait pas non plus l’unanimité. "Ni première dose ni deuxième ni troisième", martèle une Martiniquaise. La campagne de rappel concerne également les personnes atteintes de comorbidités et les plus de 65 ans. "Je ne suis pas scientifique, ce n’est pas moi qui décide. À partir du moment où l’on nous propose cela, je pense que c’est une bonne chose", précise une femme. Les premiers rendez-vous pour se faire injecter une troisième dose ouvriront dès lundi 30 août.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.