Covid-19 : vacciner les enfants peut aussi servir à "protéger les proches fragiles", selon la présidente de la Société française de pédiatrie

La Haute Autorité de Santé a recommandé la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants de 5 à 11 ans qui présentent des risques.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration vaccination contre le Covid-19. (DENIS CHARLET / AFP)

Vacciner les enfants de 5 à 11 ans peut aussi servir "à protéger les proches fragiles, et notamment les personnes immunodéprimées", a déclaré mardi 30 novembre sur franceinfo Christèle Gras Le Guen, présidente de la Société française de pédiatrie, et cheffe des urgences pédiatriques du CHU de Nantes, alors que la Haute Autorité de Santé a recommandé la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants de 5 à 11 ans qui présentent des risques.

La pédiatre a rappelé que les enfants "à très fort risque avec des déficits du système immunitaire avaient déjà été vaccinés" et que cette recommandation sera l'occasion de vacciner tous ceux qui "ont un niveau de risque moins élevé", en citant les enfants porteurs de malformation cardiaque congénitale et les asthmes graves.

Les autres enfants ciblés par cette recommandation sont les enfants proches de personnes fragiles, notamment de personnes immunodéprimées ou ceux qui ne pourraient pas être vaccinés. Cette stratégie dite "du cocooning, on l'utilise depuis longtemps avec la grippe", explique Christèle Gras Le Guen. "Faute de vacciner les plus petits, on vaccine leurs parents, pour le Covid on fait l'inverse, on vaccine les enfants ou petits-enfants des plus fragiles pour les protéger", poursuit-elle.

Sur la généralisation de la vaccination à tous les enfants, la pédiatre préconise d'attendre. "Si ce vaccin ne sert pas de manière évidente à limiter la circulation du virus et s'adresse à des enfants qui sont très peu exposés aux formes graves, le vaccin n'a pas d'utilité pour eux", pense-t-elle. Il faut aussi attendre les résultats de la vaccination des enfants à grande échelle en population aux États-Unis, qui permettra de pouvoir répondre à ces interrogations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.