Covid-19 : un vaccin en spray nasal en cours de développement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
un spray nasal contre le COVID-19
Article rédigé par
France Télévisions

Une nouvelle génération de vaccin contre le Covid-19 pourrait bien faire son apparition d’ici quelques mois. Présenté sous la forme de spray nasal, ce nouveau mode d’injection serait ainsi plus facile à stocker et à transporter que les sérums actuels à injecter par voies intra-musculaire. #IlsOntLaSolution

D’ici quelques mois, on pourra peut-être se faire vacciner contre le Covid-19 avec un simple pulvérisateur. En Lorraine, une vingtaine de chercheurs de l’université de Tours et de l’Inrae travaillent depuis l’été dernier à la mise au point d’un vaccin nasal avec une introduction d’une solution médicamenteuse dans chaque narine. "C’est un petit embout qu’on va mettre au bout d’une seringue mais sans aiguille. Quand on va injecter le produit, il va partir en spray sous forme de gouttelettes dans chaque narine, ce qui va permettre d’avoir une diffusion au niveau de toute la surface muqueuse", explique Mathieu Epardaud, chercheur à l'Inrae (institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement).

Constitué de protéines du virus, ce vaccin se conservera entre + 4 et 20 degrés. Il pourrait être pulvérisé dans chaque narine par un médecin ou un généraliste. La deuxième dose interviendrait trois semaines plus tard.  Des essais sur l’homme pourraient avoir lieu d’ici fin 2021 ou début 2022.

Une solution révolutionnaire 

Un procédé sur lequel travaille également depuis 30 ans la start-up nordiste, Vaxinano. Leur technologie brevetée est centrée sur l’utilisation de nanoparticules bioélimables. Un vaccin administrable par voie nasale, sans adjuvant et 100 % éliminable par l’organisme, inventé par son président Didier Betbeder. Ce chercheur a réussi à "développer des nanoparticules d’amidon de maïs qui ont la capacité de traverser la muqueuse et de capter les antigènes du virus". Ce type de spray est déjà utilisé par plusieurs parcs animaliers pour vacciner les singes et les lémuriens contre la toxoplasmose.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.