Covid-19 : un abattoir offre 200 euros à ses salariés vaccinés

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : un abattoir offre 200 euros à ses salariés vaccinés
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Wormser, M.Le Charpentier - France 2
France Télévisions

Dans un abattoir à Lamballe (Côtes-d'Armor), les salariés étant vaccinés contre le Covid-19 vont recevoir 200 euros. Une décision qui fait polémique.  

C’est une récompense qui suscite la polémique. Dans un abattoir situé à Lamballe dans les Côtes-d'Armor, l’employeur compte offrir 200 euros à certains salariés en particulier : ceux qui sont vaccinés contre le Covid-19. "Si on n’est pas forcément attiré par le fait d’être vacciné, ça peut être une autre motivation", confie un employé.

Des inégalités entre les salariés

C’est la première coopérative à verser cette prime en France. Elle va concerner près de 3 000 salariés et intérimaires. Pour l’obtenir, ils devront justifier d’une vaccination complète. Or, dans une note adressée aux employeurs le 30 juin dernier, le ministère du Travail spécifiait qu’une entreprise "ne peut imposer à son salarié de l’informer de son statut vaccinal, ni collecter les données de santé du personnel". Cela pourrait aussi créer un souci d’inégalité entre les salariés. Contactés, la direction et les syndicats refusent de commenter la situation mais assurent que la politique s’inscrit dans une démarche de prévention nationale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.