Covid-19 : pourquoi certains soignants hésitent-ils à se faire vacciner ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : pourquoi certains soignants hésitent-ils à se faire vacciner ?
France 3
Article rédigé par
B. Aparis, M. Arribe, E. Bach, L. Poli, F. Bohn, S. Peev, S. Agrabi, N. Jauson - France 3
France Télévisions

Le débat sur la vaccination obligatoire des soignants contre le Covid-19 a été lancé. Après avoir consulté les partis politiques, Jean Castex prendra l'avis des élus locaux, jeudi 8 juillet, avant de trancher. Pourquoi certains personnels médicaux sont-ils opposés à cette vaccination ?

Le projet de contraindre les personnels soignants à se faire vacciner contre le Covid-19 ne fait pas l'unanimité, y compris parmi ceux qui ont accepté le vaccin. "Il faut toujours laisser le choix, quand même", affirme une femme au micro de France 3. Selon Santé publique France, 59% des professionnels dans les Ehpad ont reçu une injection, et 46,9% ont reçu les deux doses.

Quitter la profession en cas d'obligation

Certains professionnels sont toujours réticents face au vaccin. Antonie Wai Man, infirmière en gériatrie dans un établissement de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), refuse tout net le vaccin. Il n'y a pas assez de recul, selon elle. "Le produit, pour moi, n'est pas suffisamment fiable pour une personne qui prétend être en bonne santé. Moi, je me sens en bonne santé", affirme Antonie Wai Man. Avec d'autres collègues tout aussi méfiantes, elles envisagent même de quitter cette profession en cas d'obligation. Si le nombre de vaccinés n'augmente pas rapidement, le gouvernement proposera, avant la fin du mois de juillet, une loi rendant la vaccination obligatoire pour le personnel de santé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.