Covid-19 : plus de 50% des Français ont désormais un schéma vaccinal complet

Au total, 40 719 515 personnes ont reçu au moins une première injection en France et 34 026 476 personnes ont un schéma vaccinal complet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme se fait vacciner dans un centre tenu par les pompiers, le 27 juillet 2021 à Montpellier (Hérault). (MAXPPP)

Plus d'un Français sur deux est désormais complètement vacciné contre le Covid-19, a annoncé mardi 27 juillet la direction générale de la santé dans un communiqué. Selon les données de la DGS, 34 026 476 personnes ont un schéma vaccinal complet, soit 50,5% de la population française totale. Par ailleurs, 40 719 515 personnes ont reçu au moins une première injection de vaccin en France, soit 60,4% de la population française.

La course à la vaccination

Les autorités continuent la course à la vaccination face à la hausse des contaminations. Au total, 4,7 millions d'injections ont été effectuées la semaine passée, soit "la meilleure semaine depuis le début de la campagne" en décembre 2020, selon le ministère de la Santé, qui espère "faire encore mieux" cette semaine et la prochaine.

Jean Castex, en visite en Seine-Saint-Denis pour convaincre les habitants de se faire vacciner, s'est dit persuadé que le nouvel objectif de 50 millions de primo-vaccinés d'ici fin août serait atteint. Le Premier ministre réunira les ministres concernés par la crise sanitaire mercredi en tout début de matinée.

"Trois millions de rendez-vous seront ouverts dans les dix prochains jours", a précisé le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui l'accompagnait. "Il est urgent de se vacciner", a aussi martelé sur France Inter Alain Fischer, le "monsieur Vaccin" qui conseille le gouvernement, déplorant que le "variant Delta double le taux d'incidence chaque semaine en France".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.