Covid-19 : Pfizer et BioNTech lancent l'essai clinique d'un vaccin adapté contre le variant Omicron

Il ne sera testé que sur des personnes de 55 ans ou moins. Pfizer espère pouvoir demander son autorisation dès le mois de mars.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fioles du vaccin de Pfizer et BioNTech, dans sa version originale, dans un centre social à Septèmes-Les-Vallons (Bouches-du-Rhône), le 12 janvier 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Vers une nouvelle arme contre le Covid-19 ? Pfizer et BioNTech ont annoncé le début du recrutement de volontaires pour un essai clinique d'une nouvelle version de leur vaccin à ARN messager, adaptée pour mieux protéger contre le variant Omicron et sa capacité à échapper à la réponse immunitaire.

L'essai doit inclure 1 420 personnes, âgées de 18 à 55 ans. Un porte-parole de Pfizer a justifié auprès de l'AFP le choix de ne pas inclure de personnes plus âgées par le fait que l'essai ne vise pas à estimer l'efficacité du vaccin, mais sa capacité à relever la réponse immunitaire des participants.

Des profils très divers recherchés

Les volontaires sont répartis en trois groupes : des personnes qui ont reçu deux doses du vaccin de Pfizer entre 90 et 180 jours auparavant, et recevront une ou deux injections de sa version adaptée ; des personnes ayant reçu une dose de rappel, et qui recevront une nouvelle dose soit du premier vaccin soit de sa nouvelle version ; et enfin des personnes non-vaccinées, qui recevront trois doses du vaccin adapté à Omicron.

Le patron de Pfizer, Albert Bourla, avait déclaré début janvier que le géant pharmaceutique pourrait être prêt à demander les autorisations du nouveau vaccin dès le mois de mars.

Les deux entreprises assurent que cette démarche n'est pas contradictoire avec l'affirmation que la version actuelle de leur vaccin reste efficace contre Omicron après trois doses. "Nous reconnaissons l'importance d'être prêt dans le cas où cette protection diminuerait avec le temps, et d'aider à faire face à Omicron et d'autres variants dans le futur", affirme la responsable des vaccins chez Pfizer, Kathrin Jansen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.