Covid-19 : "Pas le moment de braquer les gens" avec la vaccination obligatoire, estime un représentant de la Fédération des médecins de France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : "Ce n'est pas le moment de braquer les gens inutilement" avec la vaccination obligatoire, estime un représentant de la Fédération des médecins de France
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des médecins de France, était, mercredi, l'invité du journal télévisé de la chaîne franceinfo. Il a évoqué la recommandation par l'Académie de médecine de rendre la vaccination obligatoire.

L'Académie nationale de médecine a estimé, mardi 25 mai, qu'il faudrait rendre la vaccination obligatoire. Cela serait, selon elle, le seul moyen d'atteindre l'immunité collective. "Ce n'est pas le moment de braquer les gens inutilement" avec ce sujet, a de son côté réagi, mercredi 26 mai, Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des médecins de France, sur la chaîne franceinfo. 

"On commence à avoir suffisamment de doses pour vacciner les gens, laissons faire. On verra bien, aux mois de septembre-octobre, dans quelle situation on sera. Mais parti comme c'est parti, on est partis pour vacciner près de 10 millions de personnes par mois", a estimé le médecin. "C'est une course contre la montre, mais on se rend compte que les gens qui ont eu les deux doses de Pfizer ou même d'AstraZeneca sont protégés contre les formes graves du variant indien", a continué le chercheur. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.