Covid-19 : Moderna assure que son vaccin reste efficace contre les variants identifiés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud

La firme américaine a toutefois précisé qu'elle allait tester l'impact de l'injection d'une troisième dose de son vaccin pour offrir des niveaux d'anticorps suffisants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un flacon du vaccin Moderna contre le Covid-19, le 13 janvier 2021, à Mulhouse, en Alsace. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Moderna tente de rassurer. La société américaine a annoncé, lundi 25 janvier, que son vaccin permettait bien le développement d'anticorps contre les deux principaux variants du virus du Covid-19, apparus ces dernières semaines au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. Les experts s'attendent à ce que le vaccin "protège contre les variants détectés à cette date", assure la firme dans un communiqué (en anglais), au terme d'essais.

"L'étude n'a pas montré d'impact significatif sur les niveaux d'anticorps contre le variant B.1.1.7 [celui identifié au Royaume-Uni] par rapport à de précédents variants", explique Moderna. En revanche, "une réduction par six" des niveaux d'anticorps contre le variant sud-africain (B.1.351) a bien été observée. Mais "malgré cette réduction", ces niveaux "restent au-dessus de ce qui est attendu comme nécessaire pour procurer une protection", écrit la société de biotechnologie.

Une troisième dose et un rappel spécifique à l'essai

Pour étudier l'impact de son vaccin, appelé mRNA-1273, Moderna a réalisé des prélèvements de sang sur huit personnes ayant reçu les deux doses de son remède, et plusieurs primates également immunisés.

Par la voix de son patron, le Français Stéphane Bancel, la firme américaine ajoute que, "par précaution", elle va mettre à l'essai "un candidat pour un rappel contre le variant" sud-africain, "pour déterminer s'il serait plus efficace pour augmenter les niveaux (d'anticorps) contre ce variant et d'autres futurs variants potentiels". Moderna a également précisé qu'elle allait tester l'impact d'une dose additionnelle de son vaccin (via une troisième injection).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.