Covid-19 : les prises de rendez-vous pour la vaccination en nette baisse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les prises de rendez-vous pour la vaccination en nette baisse
France 2
Article rédigé par
S. Ricottier, M. Mullot, T. Paga, E. Prigent, T. Germain, M. Petitjean, M. Beaudouin, N. Sadok - France 2
France Télévisions

La vaccination peut-elle atteindre un plafond de verre, faute de demandes ? C’est ce que redoutent les autorités sanitaires de nombreux pays. En France, certains centres restent désespérément vides.

Mi-juin, 45,5 % des Français ont reçu au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus. Un chiffre insuffisant pour atteindre l’immunité collective. En outre, certains centres peinent à combler leurs créneaux. Dans un établissement de la région parisienne, les rangées de chaises vides ont remplacé les longues files d’attente. Le rythme ralentit depuis quelques semaines.

Une baisse vertigineuse de mai à juin

"On commence à toucher une bonne partie de la population. Il faut maintenant toucher les plus jeunes. La semaine dernière, on a eu 1 200 rendez-vous qui n’ont pas été pourvus", note Odile Barry, la directrice générale adjointe du centre de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Même constat sur le site Doctolib : 319 000 rendez-vous ont été pris la semaine du 11 mai. Cette semaine, on en dénombre seulement 166 000.

Parmi nos sources 

Chiffres Doctolib (les chiffres ont été arrondis, valeurs exactes à retrouver sur le lien)

Le JDD : « Vaccination contre le Covid-19 : le nombre de rendez-vous quotidien est en baisse, faut-il s'inquiéter ? » 

Mairie de Rueil-Malmaison 

Caisse nationale d’assurance maladie 

Le Pr Charles Thivolet est également président de la Société Francophone du Diabète 

Liste non exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.