Covid-19 : les pharmaciens pourront vacciner, les médecins interdits de commander des doses cette semaine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les pharmaciens pourront vacciner, les médecins interdits de commander des doses cette semaine
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Legendre-Trousset, S. Guibout, A. Domy, C. Chabaud, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Les pharmaciens pourraient commencer à vacciner contre le Covid-19 dès lundi 15 mars. Toutefois, une note de la Direction générale de la santé a semé le trouble : elle prévient que les médecins ne pourront pas commander des doses la semaine prochaine. 

Les pharmaciens pourront commencer à vacciner contre le Covid-19 dès le lundi 15 mars. Dans une pharmacie parisienne, les demandes pour se faire vacciner se multiplient, et la liste d'attente est déjà bien remplie. Mais du côté des médecins généralistes, la nouvelle passe mal. La Direction générale de la santé (DGS) leur a envoyé un courrier précisant que "pour la semaine du 8 mars, la commande ne sera ouverte que pour les besoins propres des officines, il ne sera pas possible de prendre des commandes pour les médecins".

"Ils m'ont totalement dégoûté"

Selon la DGS, le nombre de doses livrées la semaine prochaine par le laboratoire AstraZeneca sera trop faible. Elle rappelle par ailleurs que les généralistes devraient avoir reçu d'ici la fin de semaine 1,6 million de doses. Mais pour les médecins mobilisés depuis le début de la crise, ce contretemps est fâcheux. "Ils m'ont totalement dégoûté, je suis arrivé écœuré ce matin au cabinet en me disant que finalement, je crois que je vais tout arrêter", déplore le docteur Thierry Cerf, médecin généraliste au Grau-du-Roi (Gard). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.