Covid-19 : les médecins généralistes vont pouvoir vacciner certains de leurs patients

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : les médecins généralistes vont pouvoir vacciner certains de leurs patients
France 3
Article rédigé par
B. Aparis, M-P. Samitier, N. Robertson, F. Daireaux, N. Salem, M. Le Rue, France 3 Limousin - France 3
France Télévisions

Dans les prochains jours, les médecins généralistes pourront vacciner leurs patients contre le Covid-19. Ces derniers devront être âgés entre 50 et 64 ans et présenter des comorbidités. Mais chaque médecin ne disposera, dans un premier temps, que de dix doses qu'il devra commander en pharmacie. 

Dès la semaine prochaine, les médecins généralistes pourront vacciner leurs patients âgés entre 50 et 64 ans et présentant des comorbidités. Pour obtenir leurs doses du vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, les praticiens ont jusqu'à mercredi 17 février, 23 heures, pour s'inscrire dans la pharmacie de leur choix. Le vaccin se conserve entre 2 et 8 degrés. Mais une fois le flacon de dix doses ouvert, les médecins n'ont que 48 heures pour les administrer. Il faudra donc sélectionner les patients concernés, et grouper les rendez-vous.   

8 000 médecins inscrits selon les pharmaciens 

Le docteur Agnès Giannotti s'est inscrite dès le premier jour, sans hésitation. Elle devra désormais parvenir à convaincre sa patientèle. "Je veux que ce soit un consentement éclairé, et qu'ils sachent qu'il y a plus d'effets secondaires qu'avec les autres vaccins, mais qu'ils n'ont pas accès aux autres vaccins", explique-t-elle. Selon les syndicats de pharmaciens, seuls 8 000 médecins étaient inscrits lundi soir. Le ministère estime ce chiffre à 60 000. La campagne de vaccination doit débuter le 25 février. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.