Covid-19 : les médecins généralistes ont commencé à vacciner certains de leurs patients

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les médecins généralistes ont commencé à vacciner certains de leurs patients
France 3
Article rédigé par
F. Nicotra, France 3 Régions, S. Ripaud - France 3
France Télévisions

La campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère. Dès jeudi 25 février, les personnes de plus de 50 ans et à risque pourront recevoir une injection chez leur médecin généraliste. 

Depuis jeudi 25 février, les médecins généralistes peuvent vacciner certains de leurs patients contre le Covid-19. Ces derniers doivent être âgés de 50 à 64 ans et être atteints de comorbidités. Les médecins volontaires possèdent, pour l'instant, un seul flacon de dix doses du vaccin AstraZeneca. Identifier le profil des patients a été un travail préliminaire essentiel pour le docteur Pierre-Henry Mailhes, médecin à Dole (Jura). "C'est assez compliqué, on fait surtout de mémoire, on les connaît", confie-t-il.

Plus de 500 000 doses distribuées dans les pharmacies

Les praticiens doivent donc convaincre les patients les plus fragiles face au doute concernant l'efficacité du vaccin AstraZeneca. "Il y a une étude écossaise qui vient de sortir qui montre que le vaccin est efficace à plus de 90 %", défend le docteur Jean-Paul Hamon, médecin généraliste et président d'honneur de la Fédération des médecins de France. Plus de 500 000 doses sont distribuées dans toutes les pharmacies de France. Mais parfois, la logistique ne suit pas, et certains médecins n'ont pas pu être livrés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.