Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : les effets indésirables du vaccin AstraZeneca à la loupe

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les effets indésirables du vaccin AstraZeneca à la loupe
France 3
Article rédigé par
S. Guillaumin, France 3 Régions, D. Gavat - France 3
France Télévisions

L'utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 est suspendue depuis lundi 15 mars. L'Agence européenne des médicaments a une nouvelle fois défendu les avantages de ce sérum car les effets secondaires sont limités et les liens entre thromboses et vaccin ne sont pas avérés à ce stade.


L'immense majorité des personnes ayant reçu une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, dont l'utilisation a été suspendue lundi 15 mars, n'a pas rencontré de problèmes. Selon l'Agence européenne des médicaments, au 4 mars, seul 0,66 % des personnes vaccinées ont déclaré des effets indésirables. 3 013 événements ont été enregistrés, dont 32 % graves et 68 % non graves. 

Des infections gastro-intestinales et du système nerveux

Parmi les événements graves, figurent les thromboses, soit la formation de caillots sanguins, dans des zones inhabituelles. En France, une personne est décédée de ce type de thrombose, sans qu'aucun lien de cause à effet avec la vaccin n'ait encore été établi. En dehors de ce cas extrême, la plupart des effets indésirables sont des troubles généraux et des anomalies du site d'injection, suivis d'infections gastro-intestinales et du système nerveux. Pour la docteure Marie-Laure Alby, médecin généraliste à Paris, la liste exhaustive ne doit pas inquiéter outre mesure : "En France, quand on vaccine une personne, automatiquement, elle va être dans un registre national avec le déroulé de la vaccination et, éventuellement, le signalement d'effets secondaires. Donc on a un système assez automatisé et qui du coup met en lumière sur des grands nombres des effets qui sont peu importants."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.