Covid-19 : le vaccinodrome du Stade de France a fermé ses portes

Quelque 545 000 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées dans ce centre, ouvert le 6 avril dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (JACOPO LANDI / HANS LUCAS)

Le vaccinodrome du Stade de France a fermé ses portes, jeudi 30 septembre, a annoncé vendredi la préfecture de la Seine-Saint-Denis. En six mois, plus d'un demi-million de doses de vaccin (545 000) contre le Covid-19 ont été administrées dans ce centre ouvert le 6 avril dans un département pauvre et particulièrement touché par la surmortalité liée à l'épidémie.

Le vaccinodrome était piloté conjointement par l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France, la préfecture, le conseil départemental, la ville de Saint-Denis et la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. D'autres méga-centres avaient été installés en France, comme au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) ou au stade Vélodrome de Marseille.

Mission accomplie

La préfecture de Seine-Saint-Denis estime que le centre du Stade de France a rempli sa mission, "avec près de 55% des publics vaccinés résidant" dans le département. Il a également "contribué à la résorption des inégalités d'accès à la vaccination grâce à une plate-forme téléphonique dédiée à la prise de rendez-vous des Séquano-Dionysiens".

Des efforts seront toutefois maintenus pour toucher le plus large public possible. "Un nouveau centre sera installé dès lundi 4 octobre sur le parvis de l'université Paris 8", a ajouté la préfecture. Ouvert de 11 heures à 19 heures, il sera situé à la sortie de la station de métro Saint-Denis-Université sur la ligne 13, à la jonction des communes de Saint-Denis, Villetaneuse et Pierrefitte-sur-Seine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.