Covid-19 : le vaccin Pfizer soupçonné de provoquer des myocardites

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le vaccin Pfizer soupçonné de provoquer des myocardites
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

À quelques jours du début de la vaccination des adolescents, une étude israélienne sur le vaccin Pfizer vient semer le doute. Ce vaccin serait responsable de plusieurs inflammations du muscle cardiaque. Les effets seraient bénins. Damien Mascret nous explique. 

C'est une nouvelle qui tombe mal. Le vaccin Pfizer, qui pourra être administré dès le 15 juin aux adolescents de plus de 12 ans, pourrait être responsable de myocardites. Les Américains avaient déjà signalé un nombre de cas significatifs d'inflammation du muscle cardiaque. Cela survient généralement chez les hommes, adolescents ou jeunes adultes, après la deuxième dose (4 jours après en moyenne).

Une étude israélienne semble confirmer

Une étude réalisée par des Israéliens semble confirmer le lien de cause à effet. 275 cas de myocardites ont été recensés en Israël, soit plus qu'à la normale. Mais pas de panique : les symptômes sont bénins et ne nécessiteraient pas de traitement particulier. "La plupart du temps on récupère complètement", affirme le médecin et journaliste France Télévisions Damien Mascret. 

Parmi nos sources :

- États-Unis

- Israël (en anglais)

Liste non exhaustive.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.