Covid-19 : le vaccin d'AstraZeneca doit rester réservé aux plus de 55 ans, selon un avis de la Haute Autorité de santé

"C’est à partir de 50-55 ans que les risques de thromboses atypiques (TTS) diminuent fortement, tandis que les bénéfices associés à la protection vaccinale (hospitalisations, décès évités) commencent à croître de façon significative", développe la HAS. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une pharmacienne administre une dose du vaccin d'AstraZeneca à une femme à Savenay (Loire-Atlantique), le 2 avril 2021.  (LOIC VENANCE / AFP)

Elle réaffirme sa position sur le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19Après avoir "réévalué l’opportunité d’élargir la cible vaccinale avec les deux vaccins à adénovirus", la Haute Autorité de santé (HAS) "maintient sa recommandation de restreindre l’utilisation du vaccin (...) d’AstraZeneca aux personnes âgées de 55 ans et plus", a-t-elle annoncé dans un communiqué, mercredi 12 mai.

L'autorité publique indépendante avait été saisie par le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur l'opportunité d'élargir l'utilisation de ce vaccin à l'ensemble des adultes, malgré le risque très rare de graves thromboses atypiques. La HAS "a réévalué" son avis de la mi-mars"à la lumière de nouvelles données sur la balance bénéfice/risque et des travaux du Comité scientifique temporaire" mis en place par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

"L'utilité incontestable du vaccin d'AstraZeneca pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 doit être mise en regard de chaque situation individuelle, en prenant en compte le bénéfice à être vacciné et les risques d'effets indésirables, très rares mais graves", explique l'autorité sanitaire. "C’est à partir de 50-55 ans que les risques de thromboses atypiques (TTS) diminuent fortement tandis que les bénéfices associés à la protection vaccinale (hospitalisations, décès évités) commencent à croître de façon significative", poursuit-elle. 

Concernant le vaccin Janssen, qui utilise la même technologie à adénovirus, il n'y a pas encore "d'éléments suffisants pour recommander une modification des mesures conservatoires prises par le gouvernement", précise la HAS. Ce vaccin est, comme celui d'AstraZeneca, actuellement réservé aux personnes de plus de 55 ans. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.