Covid-19 : le syndrome de Guillain-Barré répertorié comme effet secondaire "très rare" du vaccin de Johnson & Johnson

Selon l'Agence européenne des médicaments, 108 cas du syndrome neurologique ont été signalés dans le monde, alors que plus de 21 millions de personnes se sont fait administrer le vaccin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un flacon contenant le vaccin de Johnson & Johnson contre le Covid-19, le 25 juin 2021 aux Pays-Bas. (ANP MAG / AFP)

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a répertorié, jeudi 22 juillet, le syndrome de Guillain-Barré comme effet secondaire "très rare" du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson. Selon l'EMA, 108 cas du syndrome neurologique ont été signalés dans le monde à la date du 30 juin, alors que plus de 21 millions de personnes se sont fait administrer le vaccin. Une personne est morte.

"L'EMA confirme que les avantages du vaccin Covid-19 Janssen continuent de l'emporter sur les risques du vaccin", a toutefois souligné l'agence située à Amsterdam (Pays-Bas). Le syndrome de Guillain-Barré est une atteinte des nerfs périphériques caractérisée par une faiblesse voire une paralysie progressive, débutant le plus souvent au niveau des jambes et remontant parfois jusqu'à atteindre les muscles de la respiration puis les nerfs de la tête et du cou.

Bien que des cas aient été très rarement signalés, les professionnels de la santé doivent être attentifs aux signes et symptômes du syndrome neurologique afin de "permettre un diagnostic précoce, des soins de soutien et un traitement", a précisé l'EMA. Un avertissement sera inclus dans les informations sur le produit pour sensibiliser les professionnels de la santé et les personnes recevant le vaccin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.