Covid-19 : le personnel navigant de l'aviation desservant certains pays à risque pourra se faire vacciner

Les pilotes, hôtesses et stewards concernés sont ceux susceptibles d'assurer des vols vers l'Inde, le Brésil, l'Argentine, le Chili et l'Afrique du Sud.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion Air France à son arrivée à l'aéroport d'Amsterdam le 1er avril 2021. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

Certains s'inquiétaient de leur exposition à des variants plus dangereux du virus. La vaccination va être ouverte aux pilotes, hôtesses et stewards des compagnies aériennes susceptibles de voler vers l'Inde, le Brésil, l'Argentine, le Chili et l'Afrique du Sud, a affirmé le ministère des Transports à l'AFP vendredi 30 avril, confirmant une information de RTLLe ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, en a fait l'annonce lors d'une rencontre avec le personnel navigant d'Air France. Il n'a pas précisé la date de cette ouverture.

Le personnel navigant de plus de 55 ans, qui avait déjà droit au vaccin, va être ajouté à la liste des métiers bénéficiant de créneaux de vaccination réservés, ajoute le ministère. 

Le Syndicat national des pilotes de ligne d'Air France avait appelé lundi les pilotes non vaccinés à refuser les vols vers ces cinq pays, considérés par la France comme particulièrement à risque et qui font l'objet de mesures de restriction supplémentaires aux frontières.

La directrice générale d'Air France, Anne Rigail, a salué dans un tweet cette décision, affirmant que "la santé et la sécurité de nos personnels et de nos clients sont nos priorités absolues".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.